"The Shield" : Michael Jace risque quarante ans de prison pour le meurtre de sa femme

People
COUPABLE - L'acteur Michael Jace qui interprétait le rôle de l'agent Lowe dans la série "The Shield" a été reconnu coupable du meurtre de sa femme, ce mardi 31 mai. Sa peine sera connue le 10 juin prochain et il risque 40 ans de prison.

L'affaire remonte à mai 2014 et devrait se conclure le 10 juin prochain par la sentence de l'acteur Michael Jace. Ce dernier comparaissait pour le meurtre de sa femme. Il était accusé de lui avoir tiré dessus sous les yeux de leurs deux jeunes enfants.

Michael Jace, qui interprétait le rôle de l'agent Lowe dans la série "The Shield" a été reconnu coupable du meurtre sans préméditation de sa femme, ce mardi 31 mai. Sa peine sera connue le 10 juin prochain et il risque 40 ans de prison. 

"Si tu aimes courir, cours au paradis"

Durant l'audience, la procureure adjointe Tannaz Mokayef a déclaré aux jurés dans sa plaidoirie finale que Michael Jace était "obsédé" par sa femme qui avait tenté de le quitter tandis que lui l'accusait de l'avoir trompé. L'équipe d'avocats de Michael Jace a admis qu'il avait tiré sur sa femme alors qu'elle lui tournait le dos et à deux reprises le 19 mai 2014, mais avait maintenu qu'il était coupable seulement d'homicide involontaire.

A LIRE AUSSI >> Michael Jace plaide non-coupable 

Le fils de dix ans du couple Nehemiah a témoigné qu'il avait vu son père amener sa femme April, une championne d'athlétisme, dans le hall de leur domicile du quartier cossu de Hyde Park à Los Angeles. "Mon père a alors dit 'Si tu aimes courir, cours au paradis' et il lui a tiré dessus", a-t-il ajouté devant les jurés. Un témoignage glaçant. 

Sa femme, April avait peur de rentrer chez eux

Les enquêteurs ont souligné que le couple avait échangé 164 textos ce jour-là et, dans l'un d'eux, April Jace écrivait à son époux depuis neuf ans qu'elle avait "peur de rentrer à la maison". Dans un entretien pré-enregistré diffusé au tribunal, Michael Jace déclare à la police qu'il tenait une arme à feu quand sa femme est rentrée d'un match de base-ball avec leurs fils.

Il raconte qu'elle s'est ruée sur lui et il a dit avoir eu "simplement l'intention de lui tirer dans la jambe", pas de la tuer, ajoutant qu'il agissait sous le coup de l'alcool. Les deux enfants du couple, quant à eux, sont depuis pris en charge par les services de protection de mineurs. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter