Tippi Hedren, la muse d’Alfred Hitchock, accuse le cinéaste d’agressions sexuelles

People

AVEU - Dans une autobiographie à paraître, Tippi Hedren revient sur sa jeunesse et révèle qu'elle a été harcelée et agressée sexuellement par le cinéaste Alfred Hitchock.

Elle brise le silence. C’est dans une autobiographie que l’actrice Tippi Hedren décide de raconter l’obsession malsaine qu’Alfred Hitchock lui vouait. Dans ses mémoires, la mère de Melanie Griffith revient sur la relation qu’elle a entretenue avec le célèbre réalisateur et raconte comment il l’a harcelée et agressée sexuellement sur les tournages des Oiseaux et Pas de Printemps pour Marnie. 

L’ouvrage n’est pas encore disponible mais le New York Post  publie quelques extraits. Et ils font froid dans le dos. Tippi Hedren explique que l’intérêt du cinéaste pour elle avait commencé avec le tournage des Oiseaux. Hitchock lui aurait demandé à plusieurs reprises de "le toucher".  A l’arrière de sa limousine, il l’aurait même forcée à l’embrasser. Pendant le tournage de Pas de Printemps pour Marnie, quelques temps plus tard, le cinéaste serait rentré dans la loge de l’actrice par une porte secrète  qu'il avait installée pour "mettre ses mains" sur elle. "C’était sexuel et pervers", écrit-elle. 

Carrière détruite

Tippi Hedren explique avoir toujours refusé ses avances et si elle n’a jamais parlé des agissements du maître du suspens décédé en 1980 c’est parce que "les lois contre le harcèlement et les agressions sexuelles n'existaient pas comme à l'heure actuelle".  Et, parce qu’elle lui a dit non, Alfred Hitchock aurait tout fait pour détruire la carrière de l’actrice. Après les Oiseaux, celle qu’on surnommait la Muse d’Hitchock n’a jamais réussi à retrouver le chemin du succès.  

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter