Tori Spelling en quarantaine après une suspicion d'Ebola ?

Tori Spelling en quarantaine après une suspicion d'Ebola ?

PSYCHOSE - L'actrice Tori Spelling a été placée en quarantaine à l'hôpital Cedars Sinai de Los Angeles après qu'elle se soit présentée avec des symptômes qui l'ont conduite à être placée en quarantaine.

Le week-end de l'angoisse. L'actrice Tori Spelling souffrait de fortes fièvres, d'une toux importante et de problèmes respiratoires suspects, samedi 18 octobre dernier si bien qu'elle a été admise à l'hôpital de Los Angeles où elle a passé une batterie d'examens.

Mais les médecins constatant qu'elle présentait des symptômes similaires à ceux de l'Entérovirus D68, l'ont immédiatement placée en quarantaine, rapporte le site américain TMZ, "comme une victime d'Ebola".

Ouf ! Ce n'était qu'une bronchite !

Fort heureusement, l'actrice n'est pas atteinte du virus Ebola ni de l'entérovirus D68 d'ailleurs, mais d'un simple bronchite et d'une infection des sinus. Mais en pleine psychose du virus qui frappe douloureusement l'Afrique, les médecins de l'hôpital ont pris de sérieuses précautions. C'est pourquoi, elle a été placée en quarantaine, son mari Dean et ses enfants n'ont pas été autorisés à la voir jusqu'à ce que les résultats des analyses reviennent négatifs.

Cela faisait une semaine que l'actrice se sentait un peu patraque. "Elle toussait et se plaignait d'avoir le souffle court. Elle avait de la fièvre, et lorsque celle-ci est montée en flêche ce week-end, Dean a insisté pour l'amener aux urgences, où les médecins ont procédé à son admission", rapporte une source au DailyMail.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Covid-19 : la France va durcir ses restrictions pour les voyages dans les pays les plus touchés

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

Lire et commenter