Un an après, les sosies de Johnny Hallyday entretiennent la flamme

Un an après, les sosies de Johnny Hallyday entretiennent la flamme
People
ANNIVERSAIRE - Depuis un an, les sosies de Johnny Hallyday ne s'arrêtent pas : les demandes de prestations ont augmenté depuis le décès de la star. Preuve que la flamme est toujours là.

Johnny n'est plus là. Mais ses sosies, eux, ne chôment pas. Un an tout juste après la mort du chanteur - le 5 décembre 2017 - ses sosies  - Johnny Vegas, Johnny Dems, ou encore Johnny Rock parmi tant d'autres -  multiplient les concerts un peu partout en France.  

"On a fait une centaine de dates, comptabilise  Martine Tournié, gérante de Belinda Productions. La société produit les spectacles de Johnny Vegas. Ce dernier tourne désormais avec un orchestre et propose ses services pour divers événements. "Cette année, on a eu beaucoup plus de demandes, effectivement", poursuit Martine Tournié.  "On a fait une centaine de dates. Mais depuis qu'il est mort, on a décidé de ne proposer que des formations live. Il y a un engouement très fort autour de lui, car Johnny Hallyday fait partie du patrimoine", explique-t-elle. Ce mercredi, jour anniversaire de la mort de la star française, la société a reçu des demandes de prestations, bien sûr. "Mais le jour J, on a décidé de ne rien faire. En revanche, le week-end suivant, nous serons en Suisse, pour deux grosses dates, toujours en live", précise-t-elle. 

Avant les salles n'étaient pas pleines, maintenant on refuse du mondeJohnny Rock

Pour Denis Le Men, alias Johnny Rock, l'année a, elle aussi, été chargée. "Même le jour de la mort de Johnny Hallyday, on m'a demandé des prestations, mais je ne pouvais pas, je les ai rappelés plus tard", dit-il à LCI. Il confie avoir beaucoup travaillé cette année, reçu beaucoup de demande de spectacles. "L'été dernier, j'ai fait 58 concerts, dans les campings, dans le sud de la France, jusqu'en Espagne. J'ai fait 20 000 km en deux mois. Sur l'année, j'ai dû en faire 120", précise ce sosie très connu. "A mes concerts, il y a des très jeunes de 10-12 ans, ils connaissent les chansons par cœur. Ça me fait plaisir, la relève est là. Il ne sera jamais mort", confie-t-il ému.  


La disparition de la star a-t-elle eu un effet, sur les demandes de prestations reçues ? "Avant les salles n’étaient pas pleines, maintenant on refuse du monde. Les gens ont besoin de retrouver leur Johnny. Ils retrouvent leur idole à travers moi. Cet été j'ai passé deux heures à faire des photos, après un concert. Je ressens la passion des gens, les gens pleurent. L'émotion est toujours là. Ça fait bizarre. Il nous manque tellement. On se retrouve eux comme moi, à travers lui. C'est notre amour", raconte ce passionné. Le dernier album de Johnny, il l'a écouté de nombreuses fois et acheté à de nombreux exemplaires. 


Et il compte bien insérer certains titres dans ses futurs concerts. "J'ai adapté mes spectacles en fonction de sa dernière tournée, Rester vivant. Je fais le même tour de chant mais en février, je serai opérationnel avec les chansons de son dernier album", dit-il. Que va-t-il faire le jour de la date anniversaire de son décès ? Le commémorer mais comme la date, tombe en semaine, ce sera pour le week-end prochain. "Le 6 décembre, je serai sur scène et on a déjà 550 réservations, dans la Manche". 

En vidéo

"C'est une partie de ma vie qui s'en va" : la tristesse de Richie Hallyday, sosie officiel de l'idole des jeunes (Vidéo d'archive)

Une "concurrence féroce"

Comme pour Johnny Rock, les autres sosies n'ont pas cessé de chanter depuis un an. Richy Hallyday, de son vrai nom, Richard Tarroux enregistrait une centaine de concerts par an, avant le décès de Johnny. Aujourd'hui, c'est le double. Une tournée est même passée par les Antilles récemment. Dans le Pas-de-Calais, à Bailleulmont, un autre sosie - Johnny Dems - a rendu un hommage à la star ce week-end, indique La Voix du Nord.


A Migennes dans l'Yonne où Johnny Hallyday avait donné son premier concert, une soirée a été organisée avec Jean-Baptiste Guégan, son sosie vocal (voir la vidéo ci-dessous). Johnny Mirador lui, a eu un agenda de concerts bien rempli, cette année, pour la "tournée hommage". Ce mercredi, pour l'anniversaire de la mot du chanteur, il sera en représentation pour un "concert hommage", dans l'Oise. 


"Il y a une concurrence féroce entre les sosies, ça pousse comme des champignons. Tout le monde se croit le meilleur alors que le meilleur c'est Johnny. Moi, j'ai l'amour et la passion. Depuis son décès, un paquet de sosies est apparu. Ils se sont dit qu'il y avait un créneau à prendre. C'est pas le tout de prendre un micro, il faut travailler la scène, les chansons...", analyse Johnny Rock.  

En vidéo

Les fans de Johnny bluffés par son sosie vocal

Finalement, le seul à qui ces concerts hommages semblent poser problème, c'est Jean-Claude Camus, son ancien producteur. Dans l'Yonne Républicain, ce dernier estime que "Johnny, c'est Johnny, il n'y a personne d'autre".  "Je n’ai jamais cautionné qui que ce soit dans les sosies de Johnny", dit-il. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter