"Une expo, c’est pour les chanteurs morts" : Renaud se confie avant l’hommage de la Philharmonie de Paris

"Une expo, c’est pour les chanteurs morts" : Renaud se confie avant l’hommage de la Philharmonie de Paris
People

MYTHE VIVANT – Ses ennuis de santé derrière lui, Renaud fait cette semaine la une de "Paris Match" à l’occasion de la grande expo que s’apprête à lui consacrer la Philharmonie de Paris. Même si l’exercice ne lui plaît guère…

"J’ai les poumons d’un ado de 18 ans", se marre Renaud, 68 ans, dans les colonnes de Paris Match. Le chanteur, qui a récemment arrêté de fumer, et n’a pas touché une goutte d’alcool ou presque depuis dix-huit mois, est cette semaine à la une de l’hebdomadaire avec son ex-compagne Romane Serda, à l’approche de la grande exposition que la Philharmonie de Paris va lui consacrer, du 16 octobre prochain au 2 mai 2021. 

L’interprète de "Mistral Gagnant" avoue qu’il n’a pas tout de suite dit oui au projet, dont son frère jumeau David est le commissaire. "Une expo, c’est pour les chanteurs morts. Moi je suis encore vivant", assène-t-il. Son frère confiné à L’Isle-sur-la-Sorgue, c’est David qui s’est chargé de rassembler les pièces que le public pourra découvrir. "Un jour il m’a dit : bon, on y va’. Il m’a ouvert son appartement et j’ai tout pris, les manuscrits, les lettres, les objets, les disques d’or, les vêtements. Il avait tout gardé.

S’il a décidé de ne pas venir à Paris en ce moment, c’est parce qu’il sait qu’il a encore besoin d’un peu de temps pour se remettre d’aplomb. Il ne veut pas donner l’image d’un type minable- David Séchan, le frère jumeau de Renaud

Renaud ne s'est toutefois pas totalement désintéressé du projet puisqu'il en a choisi le titre - ("Putain d'expo" - ndlr) et l'affiche. "Je sais que, en réalité, il est particulièrement fier d’être honoré de son vivant", assure David Séchan. "S’il a décidé de ne pas venir à Paris en ce moment, c’est parce qu’il sait qu’il a encore besoin d’un peu de temps pour se remettre d’aplomb. Il ne veut pas donner l’image d’un type minable."

Pas fier de sa "Corona Song"

Cet été, Renaud a pourtant écorné son mythe avec "Corona Song", une chanson sur la pandémie dont le texte, et le clip un peu cheap ont été la risée des réseaux sociaux. "Je le connais assez pour savoir que c’est le genre de faux pas qu’il n’aime pas", estime David. Romane Serda, son ex compagne, n’en pense pas moins. "C’est ce qui peut le pousser à se remettre au boulot. Pour montrer que face à l’adversité, Renaud est toujours là", renchérit celle qui a partagé la vie du chanteur, de 2005 à 2011. Et avec lequel elle a eu un fils, Malone, aujourd’hui âgé de 14 ans.

Lire aussi

Romane Serda révèle au passage que Renaud est venu passer une semaine de vacances aux Seychelles avec eux, en février dernier. "Il m’a dit ‘Je viens avec vous’. Il a pris son billet, s’est mis un patch pour supporter les onze heures de vol et, une fois arrivé sur place, s’est planté sur une chaise longue en râlant : ‘Putain, qu’est-ce qu’on se fait chier’. Mais au bout de cinq jours, c’est lui qui ne voulait plus repartir." Toujours vivant, donc.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : le terroriste a payé un collégien pour identifier Samuel Paty

Quel homme est Ludovic B., l'homme soupçonné du meurtre de Victorine Dartois ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 2,5 millions de cas dans le monde en une semaine, un record

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Sa fille, son compagnon, le décès de ses parents… Louane se confie avant la sortie de "Joie de vivre"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent