"Une partie de notre jeunesse s’en est allée" : les fans du "club Dorothée" pleurent la mort d’Ariane

People

HOMMAGES - Figure du "Club Dorothée", l’émission pour enfants qui marqué l’histoire de la télé française, Ariane Carletti est décédée mardi à l’âge de 61 ans. Sur les réseaux sociaux, les messages de condoléances affluent.

Sa bonne humeur a accompagné la jeunesse de millions de téléspectateurs. Sur les réseaux sociaux, l'annonce ce mercredi de la mort d’Ariane Carletti provoque une vague d’émotion, comme en témoignent les nombreux messages de condoléances postés sur la page Facebook de LCI. "Une partie de notre jeunesse s’en est allée", écrit Chantal. "Sa gentillesse, son sourire, son rire et le générique de Dragon Ball Z resteront gravés dans nos mémoires", assure Christopher. 

La disparition d’Ariane intervient après celle l’an dernier de François Corbier, autre figure du Club Dorothée. Une joyeuse bande qui avait déjà perdu en 2015 Claude Chamboissier, dit Framboisier, et René Morizur en 2009, deux musiciens des Musclés, le groupe dont faisait partie Rémy Sarrazin, l’ancien compagnon de l’animatrice.

Lire aussi

"Encore une icône des après-midis de nos loulous qui s’en va. Même adulte, je regardais ses émissions. C’était tout simple et sans brutalité", déplore Eric. "Je ne pensais pas que ça m’aurait autant touché pour Ariane", avoue pour sa part Liam. "Mais là c’est différent. Je suis à mon boulot et j’ai les yeux humides."

L’émotion est la même sur Twitter, où la mort d’Ariane est rapidement devenue le sujet le plus commenté de la matinée. "Elle a fait partie de l'enfance de millions de gamins qui sont aujourd'hui trentenaires. On a passé des heures avec elle. Bon voyage", écrit Antoine. "Ne me demandez rien aujourd'hui. Je me mets en boule dans un coin, la gorge serrée", prévient Elsa.

Lire aussi

"Le Club Dorothée avait ses défauts mais c'était quand même bon enfant. Ariane était la petite brune toujours de bonne humeur et sympathique. Alors oui, c'est triste quand ils partent", reconnaît René. "Ma jeunesse vient donc de se terminer aujourd'hui. RIP",  constate lui Cocoss, résumant le sentiment de nombreux internautes. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter