Valérie Damidot vole au secours de Louane, victime de grossophobie

Valérie Damidot vole au secours de Louane, victime de grossophobie
People
DirectLCI
COUP DE GUEULE - Suite aux moqueries dont a été victime Louane lors de la cérémonie des Victoires de la musique le 8 février dernier, Valérie Damidot a décidé de monter au créneau pour défendre la jeune chanteuse.

On ne rigole pas sur tous les sujets avec Valérie Damidot. Si l’animatrice de télévision n’a pas été visée personnellement cette fois-ci, elle a décidé de voler au secours d’une de ses petites protégées, à savoir Louane. Concourant dans plusieurs catégories des Victoires de la Musique 2019, la jeune chanteuse nordiste a interprété le titre "Midi sur Novembre" qu’elle interprète d’habitude avec Julien Doré, en ouverture de la cérémonie.


Sauf que ce soir-là, la chanteuse de 22 ans était vêtue d’une robe noire, qui a provoqué de nombreuses moqueries de la part des internautes : "C’est moi ou Louane a abusé des fêtes de fin d‘année ?", a-t-on pu lire, ou encore "Meuf, arrête les Kinder", voire "J’ai pris 8kg avec Comme j’aime", référence à la publicité sur les régimes. Des commentaires déplacés et désobligeants qui ont provoqué l’ire de Valérie Damidot.

"Ça me rend dingue"

Dans une vidéo postée sur le site de Yahoo, elle s’emporte dans une voiture, alors interrogée par Alexandre Delpérier. "Mais foutez-lui la paix. Ça me rappelle une polémique quand Camille Cerf avait fait cette émission sur une île déserte… Mais vous allez lâcher les meufs avec leur prise de poids ou pas leur prise de poids ? Lâchez-nous ! Est-ce que ça enlève de son talent ? Est-ce que sa voix a changé ? Est-ce qu’elle est moins gentille, plus gentille ? Et quand bien même ! C’est son problème. Ça me rend dingue ."

Un coup de gueule qui rappelle donc ce fameux épisode où Camille Cerf avait été moquée sur sa cellulite alors qu’elle participait au programme télévisé The Island Célébrités en mai 2018. Elle avait alors répondu avec beaucoup de franchise et de cran : "J’ai commencé le mannequinat, on m’y a appris à surveiller mes mensurations et que la beauté était synonyme de minceur extrême. Puis j’ai grandi et je suis devenue une femme, avec des formes. Et je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mon corps qu’aujourd’hui." Sans rien cacher. "Alors oui, j’ai de la cellulite, oui, on ne voit pas mes abdos, et oui, je mets du 38 voire même du 40."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter