Valérie Trierweiler aurait touché 4000 euros pour ses clichés photoshopés

Valérie Trierweiler aurait touché 4000 euros pour ses clichés photoshopés

BONNE ACTION – L'ex-Première dame, posant à la manière d'une star hollywoodienne, dans les pages d'un magazine japonais ? La photo a fait son petit effet la semaine dernière. "Le Parisien" révèle que Valérie Trierweiler a touché 4000 euros pour ses clichés, une somme qui sera reversée à la branche nippone du Secours Populaire.

Ça valait bien une petite retouche. La semaine dernière, les internautes s'étonnaient des clichés très glamour de Valérie Trierweiler dans les pages du magazine japonais Richesse. Honnête, l'ex-Première Dame a rapidement confirmé qu'elle avait bel et bien été photoshopée. Le Parisien nous apprend ce jeudi qu'elle a également été payée. Une somme estimée à 4000 euros, qui sera reversée en intégralité à la branche japonaise du Secours Populaire.

Des confessions sur trois numéros

Le quotidien nous apprend également que la rédaction de Richesse, face au buzz suscité par les clichés, aurait décidé d'étaler les confidences de l'ancienne compagne du chef de l'Etat sur pas moins de trois numéros, avec de nouvelles photos à la clé, bien sûr. La journaliste y évoquera sa jeunesse, son parcours, et évidemment son passage à l'Elysée, dans le sillage de l'élection de 2007. Révèlera-t-elle si oui, ou non, François aime les sushis ? 

À LIRE AUSSI >> Valérie Trierweiler admet avoir été photoshopée par Richesse

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : la fleur faite aux non-vaccinés

EN DIRECT - Levée des restrictions : jauges, masque, télétravail, discothèques, école... les annonces de Jean Castex

Covid-19 : 525.527 cas positifs en 24 heures, nouveau record de contaminations en France

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 20 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.