Valérie Trierweiler et Julie Gayet, les dames discrètes

Valérie Trierweiler et Julie Gayet, les dames discrètes

People
DirectLCI
GAYETGATE – Depuis le 10 janvier 2014 et la parution des photos de François Hollande et Julie Gayet, les deux dames de cœur du Président font face au tsunami médiatique chacune dans leur coin. Alors que Valérie Trierweiler se repose entourée de ses proches à la Lanterne, Julie Gayet se fait discrète sans réellement se cacher.

Cela fait maintenant quinze jours que son nom est sur toutes les lèvres. Tout le monde la connaît mais probablement pas pour la raison qu'elle souhaitait. De l'avis de ses proches, Julie Gayet est une mère de famille de deux adolescents, active et passionnée. Une femme normale, enfin presque. Elle est surtout celle par qui le scandale arrive : celle qui entretient une liaison avec François Hollande , celle que la presse cherche logiquement à voir depuis le début de cette affaire.

De son côté, Valérie Trierweiler est sortie, samedi 18 janvier de la Pitié-Salpétrière , où elle était hospitalisée, à sa demande depuis le début de l'affaire. Elle se repose désormais à la Lanterne, entourée de ses proches. Prenant bien soin de ne pas s'exprimer à part pour remercier ceux qui lui ont adressé des mots réconfortants , Valérie Trierweiler se protège et pourrait refaire surface dès ce week-end, en Inde.

Valérie Trierweiler se ressource

Si très peu d'informations filtrent des entourages respectifs de ces dames, ce que l'on sait en revanche c'est que "Valérie Trierweiler va mieux et elle se repose en ce moment à la résidence de la Lanterne", d'après François Hollande en déplacement cette semaine à La Haye. A la Lanterne, Valérie Trierweiler se repose. Elle fait des balades dans le parc de la résidence et d'après Paris Match, pense à l'après.

C'est en compagne "officielle", qu'elle séjourne à Versailles et toujours d'après son employeur, elle ne semble pas vouloir "lâcher son homme". Ce dernier se rendra seul au Vatican rencontrer le pape François, comme prévu. Reste à savoir si elle fera le déplacement aux Etats-Unis le 11 février prochain. RTL avance que François Hollande n'a pas encore pris sa décision, le couple souhaitant se donner du temps. Valérie Trierweiler serait, de son côté, disposée à l'accompagner chez les Obama.

Depuis la conférence de presse du 14 janvier dernier au cours de laquelle Hollande a expliqué que "la situation sera clarifiée", certains de ses conseillers espèrent un dénouement rapide malgré le mutisme du président sur le sujet. Le 26 janvier, Valérie Trierweiler doit apparaître en Inde, aux côtés de Charlotte Valandrey pour soutenir un projet mené par Action contre la Faim. Contactée par nos soins, l'association humanitaire n'a pas souhaité nous indiquer si la première dame serait du voyage, nous renvoyant au cabinet de Valérie Trierweiler à l'Elysée. Si l'humanitaire est devenue son cheval de bataille et un engagement qui lui tient à cœur, reste à savoir si ses médecins la laisseront partir.

Julie Gayet joue la discrétion

Au centre du tumulte mais loin de l'agitation, Julie Gayet, l'autre femme de cœur du président, se protège. Le 10 janvier, jour de sortie du magazine Closer, elle devait se rendre au Silencio, à une projection : elle annule sa venue. Elle reste chez elle à son domicile parisien, préférant sous doute la discrétion. "On ne la voit plus depuis cette histoire". C'est ce que nous ont affirmé certaines sources. Chacun de ses faits et gestes pourrait être décortiqué, analysé, interprété. Durant ces dix jours passés chez elle, l'actrice a vécu comme à son habitude, entourée de ses proches et de ses amis. Tout juste est-elle allée faire des courses non loin de son domicile.

D'après Voici, Benjamin Biolay, son ami chanteur, lui a rendu visite à deux reprises. Très amis, tous deux ont travaillé ensemble sur un clip de ce dernier et s'étaient également vu lors du meeting de Vincennes de François Hollande en 2012. Toujours d'après le magazine, elle a également donné une fête à l'occasion de l'anniversaire de l'un de ses fils : pas question de voir la vie de ses fils impacter par cette affaire. "Elle attend que la bourrasque se calme", confiait un de ses proches au JDD, dimanche 19 janvier. Ajoutant qu'entre elle et François Hollande, "c'est une vraie histoire d'amour". Sûre d'elle et sereine d'après ses proches, pas sûr qu'elle attende la "clarification" du président avec angoisse.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter