25 ans de la mort de Michel Berger : que sont devenus ses enfants Pauline et Raphaël ?

25 ans de la mort de Michel Berger : que sont devenus ses enfants Pauline et Raphaël ?
People
DirectLCI
ZOOM – Le 2 août 1992, Michel Berger mourrait d’une crise cardiaque à l’âge de 44 ans. De son union avec France Gall, il avait eu deux enfants, Pauline et Raphaël. Alors que la première a succombé à la mucoviscidose en 1997, le second mène aujourd'hui hui une carrière musicale loin des projecteurs…

C’est un cliché qui a ému la France entière. Le 6 août 1992, lors des obsèques de Michel Berger, au cimetière Montmartre, à Paris les photographes immortalisent la douleur de sa compagne France Gall et de leurs deux enfants, Pauline, 14 ans, et Raphaël, 11 ans. Quatre jours plus tôt, l’un des chanteurs et compositeurs les plus populaires de sa génération a été foudroyé par une crise cardiaque, lors d’une partie de tennis dans sa propriété de Ramatuelle, dans le Var. Il avait 44 ans.


Quelques mois plus tard, France Gall se voit diagnostiquer un cancer du sein dont elle sera opérée avec succès. Le 15 décembre 1997, la famille Berger va être frappée par un nouveau drame. Pauline, alors âgée de 19 ans seulement, va être emportée par la mucoviscidose, cette maladie génétique rare qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif. Des souffrances de leur fille, France Gall et Michel Berger n’ont jamais rien dit aux médias. C'est cette même maladie qui emportera quelques années plus tard le jeune chanteur Grégory Lemarchal...

En vidéo

Mucoviscidose : un meilleur cadre de vie grâce à l'association Grégory Lemarchal

"On n'en revient pas de vivre un truc pareil", confiera en 2001 la chanteuse dans "France Gall par France Gall", un documentaire diffusé sur France 3. "On n'en revient pas de vivre ça, car c'est justement le truc qu'on ne veut pas et qu'on ne peut pas vivre. Tout le monde dit que c'est impossible, inhumain... Et pourtant on me le fait vivre et je n'en revenais pas que ce soit possible."


Pour aller de l’avant, l’interprète de "Si, maman" si va alors faire preuve d’un incroyable courage. "J’ai tout de suite voulu être la maman qui réussit le mieux au monde à survivre et à intégrer cette idée d'avoir perdu un enfant parce que sinon, on est foutu. Ma manière de penser ça a été 'C'est extraordinaire de l'avoir connue pendant 19 ans. Et pour Michel, c'est comme ça que j'ai aussi tout de suite pensé : quelle chance de l'avoir connu."

En vidéo

"Un dimanche au bord de l'eau" : découvrez le titre inédit de Michel Berger

Le petit Raphaël, lui, va grandir auprès de sa mère. Avant d’opter pour une carrière musicale en choisissant de se faire appeler Hamburger, le vrai nom de famille de son père. Musicien et ingénieur du son, il travaille avec Matthieu Chédid, Adrienne Pauly ou encore HollySiz, le groupe de la comédienne Cécile Cassel qui a été sa compagne.


Ces dernières années, il a travaillé sur de nombreux films français en qualité de superviseur musical, de Nous York de Géraldine Nakache au récent Demain tout commence avec Omar Sy en passant par Blood Ties de Guillaume Canet. "Quand un réalisateur souhaite un morceau pour son film, on se met en contact avec les producteurs et les éditeurs pour en obtenir les droits d'utilisation", expliquait-il en 2014 à L’Express à la sortie de Eden, le long-métrage de Mia Hansen-Love consacré à vague électo française des années 1990.  


Un rôle de l’ombre qui lui convient bien. "Il ne montera pas sur scène avec un micro, il ne recherche pas la célébrité", confiait en 2015 à son sujet France Gall dans les colonnes de Paris Match, à l'occasion du lancement de la comédie musicale "Resiste" à laquelle son fils n'a pas collaboré. "C’est important qu’il fasse des choses par lui-même."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter