VIDÉO - Au Malawi, Madonna inaugure avec fierté l'hôpital pour enfants qui porte le nom de sa fille

DirectLCI
EN FAMILLE - La chanteuse américaine était accompagnée des quatre enfants qu'elle a adoptés dans ce petit Etat pauvre d'Afrique australe pour visiter l'établissement ce mardi. Une fierté d'autant plus grande que cette unité pédiatrique financée par sa fondation est la première du Malawi.

Elle n'a laissé aucune pièce de côté. Madonna a inspecté par elle-même l'hôpital pour enfants qu'elle a financé à Blantyre, au Malawi. L'unité pédiatrique Mercy James, du nom de l'une de ses filles adoptées dans le pays, a ouvert ses portes mardi en présence du président Peter Mutharika. Tous deux ont dévoilé la plaque inaugurale avant de discuter pendant une heure avec de jeunes patients qui se feront opérer très prochainement.

Le service pédiatrique, le premier du pays, compte trois salles d'opération et 50 lits. De quoi permettre de doubler la capacité d'accueil des enfants malades à l'hôpital Queen Elizabeth de Blantyre, la deuxième ville du Malawi. "Les enfants ne devraient jamais mourir de maladies terribles qu'on peut facilement soigner (...). Je suis une combattante de la liberté et une féministe avec un coeur de rebelle (...) donc je n'accepterai pas de 'non'", a déclaré la chanteuse de 58 ans en référence aux obstacles rencontrés lors de l'adoption. Elle était accompagnée de tous ses enfants adoptifs, tous nés au Malawi, dont les jumelles Esther et Stella.

En vidéo

Madonna présente ses enfants adoptés sur Instagram

"Je n'ai jamais renoncé ou cédé. Je me suis battue pour Mercy et j'ai gagné", a-t-elle poursuivi avant de céder la parole à sa fille Mercy James. "C'est un honneur que cet hôpital porte mon nom. Mais le plus important, c'est que de nombreux enfants soient soignés et que de nombreuses vies soient sauvées", a lancé la fillette de 11 ans depuis la tribune. Son frère, David Banda, a quant à lui participé à une démonstration de danse acrobatique organisée par des orphelins, devant laquelle Madonna n'a pas manqué de se déhancher.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter