C'est bien Banksy qui a détruit son tableau après la vente aux enchères

People
DirectLCI
ART CONTEMPORAIN - L'artiste Banksy a posté une vidéo et un message sur son compte Instagram dans lequel il explique le making of de l'autodestruction de son tableau "The Girl with A Red Balloon" après une vente aux enchères chez Sotheby's à Londres.

On s'en doutait, mais l'artiste en personne l'a confirmé. Le graffeur Banksy est bel et bien à l'origine du happening qui a stupéfié la salle des ventes de Sotheby's à Londres. Sur son compte Instagram, le street artist a mis en ligne une vidéo explicative accompagnée d'une citation attribuée à Picasso : "Quel plaisir que de détruire pour recommencer". Et l'auteur du "Girl With a Red Balloon" d'expliquer les coulisses de ce "canular" qui, une fois le tableau adjugé et vendu pour plus d'un million d'euros, s'est conclu par une destruction de l'oeuvre. 

"Il y a quelques années j'avais en secret incorporé une déchiqueteuse à papier dans la peinture, pour le cas où elle serait mise aux enchères", raconte le graffeur dans un texte superposé aux images d'un homme insérant l'appareil dans les dorures du cadre.


On se demande également si l'artiste en personne, dont l'identité n'a jamais été révélée et alimente de nombreuses spéculations (il se raconte qu'il serait né à Bristol, les rumeurs l'ont un temps désigné comme Robert Del Naja, un membre du groupe Massive Attack ....), n'était pas présent dans la salle des ventes puisqu'un mystérieux homme portant chapeau et lunettes de soleil a été vu près de l'entrée de Sotheby's peu après la vente. D'autant plus qu'on ignore encore comment le dispositif a été déclenché. Alors que la presse britannique spécialisée s'interrogeait également sur une éventuelle complicité de Sotheby's, Alex Branczik, cité par le site The Art Newspaper, a assuré ne pas avoir été averti du canular, la maison d'enchères restant de son côté injoignable samedi pour commenter plus avant cet "incident inattendu".

Le mystère continue... 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter