VIDÉO - "Même les gangsters ont une morale" : De Niro balance (encore) sur Trump à la télé américaine

People
CASH - Invité du "Late Show" de Stephen Colbert sur CBS, Robert De Niro a de nouveau dit tout le mal qu’il pensait de Donald Trump. Le comédien, qu’on verra bientôt dans "The Irishman" de Martin Scorsese, a notamment qualifié le président américain d’"aspirant gangster" et de "loser total".

Robert De Niro est un homme de peu de mots. Sauf  lorsqu’il s’agit de parler de Donald Trump. Depuis que le milliardaire a pris les commandes de la Maison Blanche, le comédien ne manque jamais une occasion de dire tout le mal qu’il pense de lui. On se rappelle de son entrée en scène fracassante, l’été dernier, lors de la cérémonie des Tony Awards, au Radio City Musical Hall de New York. "Je vais dire un truc : Fuck Trump !", balançait-il  sous les applaudissements de la foule, les poings levés.

En octobre 2016, avant l'élection, la star de "Taxi Driver" avait balancé en moins d’une minute tout ce qu’il pensait de l’homme d’affaires dans une vidéo postée sur YouTube : "Il est tellement stupide. C’est un minable. Un chien. Un porc, un escroc, un artiste de merde, un roquet qui ne sait pas de quoi il parle, qui ne travaille pas ses sujets, qui se fiche de tout, qui ne paye pas ses impôts (…) C’est un désastre national et une honte pour ce pays (…) J’ai envie lui casser la gueule."

De meilleure humeur - mais guère plus -, Robert De Niro était vendredi soir l’invité du "Late Show" de l’animateur Stephen Colbert sur la chaîne CBS. Le comédien, 75 ans, vient de tourner "The Irishman", le film qui marque ses retrouvailles avec Martin Scorsese et qu’on découvrira en fin d’année sur Netflix. Lorsque l’animateur lui demande pourquoi le public aime autant les histoires de gangsters, le héros de "Casino" n’hésite pas longtemps.

"Les gens aiment ce qui est hors-la-loi", note-t-il. "Sauf que nous avons aujourd’hui un aspirant gangster à la Maison Blanche maintenant (…). Mais même les gangsters ont une morale. Ils ont une éthique, un code. Quand vous donnez votre parole à 

quelqu’un, c’est votre parole. Parce que c’est tout ce que vous avez. Surtout dans ce monde-là. Ce type, il ne sait même pas ce que ça veut dire."


Plus tôt dans l’interview, Stephen Colbert avait demandé à Robert De Niro pourquoi il refusait de donner une chance à Donald Trump de le convaincre. "C’est ce que j’ai dit lorsqu’il a été élu", a rétorqué l’acteur. "Donnons-lui une chance. Je donne le bénéficie du doute à tout le monde. Mais ce gars a prouvé qu’il était un loser total !".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter