Comment rester belle malgré le cancer : Fanny Leeb publie un tuto plein d'humour

People
DirectLCI
POSITIF – Atteinte d'un cancer du sein agressif, la fille de Michel Leeb a publié sur son compte Instagram un tuto dans lequel elle donne des conseils pour les personnes malades. Drôle et instructif.

Elle n'a pas perdu son sens de l'humour. Atteinte d'un cancer du sein très agressif, Fanny Leeb a décidé de prendre les choses de façon positive. La fille de Michel Leeb a publié sur son compte Instagram un tuto baptisé "fuckcancer" dans lequel elle donne de précieux conseils pour se faire une beauté quand on est sous chimio et qu'on a perdu ses cheveux. "Première chose, je ne suis pas une tuto woman ou je ne sais pas comment on appelle ça. L'idée, c'est que je sois transparente avec vous. Qu'on parle ensemble de ces moments un peu délicats qu'on peut avoir quand on a un cancer. C'est-à-dire que là, en termes de Gollum albinos, on y est, hein ! C'est pour le prochain Seigneur des Anneaux !", a expliqué la jeune femme de 32 ans. 


"Le but, c'est de rigoler de tout ça, de prendre du bon temps, de se dire que ça sera bientôt fini. (...) Il est très compliqué de ressembler à quelque chose, mais on trouve des solutions et on finit par se trouver jolie", poursuit Fany Leeb qui a demandé à une amie maquilleuse de lui donner un coup de main pour se faire un joli teint et remodeler ses sourcils qui sont tombés. "Je suis totalement partisane de ce côté bouddha, moine tibétain", s'amuse-t-elle. 

Pour le reste, il faut serrer les fesses, c'est comme ça. Mais ça sera vite de l'histoire ancienneFanny Leeb

Après des blagues sur son "crâne d'œuf", la jeune femme qui dit envisager de se cacher dans un buisson pour Pâques donne des conseils utiles, comme utiliser un vernis qui protège les ongles pendant la chimiothérapie ou se rincer la bouche avec du bicarbonate de soude. "Et puis, aussi, on a un petit peu la lèpre quand on est en chimio donc, du coup, il faut bien s'hydrater la peau en général. Cette crème [Dexeryl, NDLR] est absolument formidable", assure-t-elle. " Pour le reste, il faut serrer les fesses, c'est comme ça. Mais ça sera vite de l'histoire ancienne". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter