VIDÉO - Comment Vaimalama Chaves a inspiré "Rouge Rubis", la couronne de Miss France 2020

People

TOUT CE QUI BRILLE - Le compte à rebours vers l'élection de la prochaine Miss France s'est accéléré, jeudi 7 novembre, avec la révélation du célèbre bijou qui ornera sa tête pendant toute son année de règne. LCI a été grappiller quelques secrets auprès de Lise Couthier, sa créatrice.

Un tissu noir a préservé le secret jusqu'au bout. Mais Miss France 2019 avait tout de même été mise dans la confidence, elle qui avait choisi d'assortir sa tenue à l'objet star de la soirée. "J'ai entendu dire qu'elle était rouge alors je me suis habillée en rouge", a glissé Vaimalama Chaves à peine arrivée dans cette suite de l'hôtel Brach à Paris où rendez-vous avait été donné à la presse jeudi 7 novembre.

À un peu plus d'un mois de l'élection de celle qui prendra sa suite sous l'écharpe, la Tahitienne est venue dévoiler la couronne qu'elle déposera sur la tête de Miss France 2020 le 14 décembre à Marseille. Un moment particulier pour la jeune femme de 24 ans.

En vidéo

"Rouge Rubis" : Découvrez la couronne de Miss France 2020 sous tous les angles

Voir aussi

"Julien d'Orcel, c'est pour moi la première réalisation du fait que j'ai gagné Miss France. C'est bête mais avoir une couronne sur la tête, c'est vraiment très impressionnant", a-t-elle déclaré à propos du bijoutier qui collabore depuis onze ans déjà avec l'Organisation Miss France pour cet objet emblématique des reines de beauté. Si la sienne était dans les tons bleus, comme la plupart des bijoux précédents, le diadème de Miss France 2020 vient casser les codes jusque-là établis. Son nom ? "Rouge Rubis", en écho aux quatre pierres qui l'ornent. 

On a cette année une Miss qui est très à l'aise, très audacieuse, moderne, qui aime rire, dit ce qu'elle pense en toute subtilité. Pour 2020, on aimerait aussi avoir une Miss fière d'être Miss- Lise Couthier, créatrice de la couronne de Miss France 2020 à propos de Vaimalama Chaves

Mais cette couleur vive est surtout un clin d'oeil à la fougue de Vaimalama Chaves. "On a cette année une Miss qui est très à l'aise, très audacieuse, moderne, qui aime rire, qui dit ce qu'elle pense en toute subtilité. C'est très agréable de travailler avec elle. Pour 2020, on aimerait aussi avoir une Miss fière d'être Miss", souligne Lise Couthier, la créatrice du bijou qui réalise là sa sixième couronne de Miss France. Elle nous explique avoir pour la première fois puisé l'inspiration dans le style empire et la mythologie grecque. La couronne de laurier au centre vient ainsi rappeler l'antiquité, les marguerites sur les côtés renvoient elles au savoir-faire de la haute joaillerie. Regardez-la de plus près et vous apercevrez également une forme de coeur, "qui est la pièce-maîtresse" du diadème.

À peine Vaimalama Chaves sacrée, Lise Couthier a repris son crayon pour établir les premiers croquis en janvier 2019. Ont suivi onze mois de travail qui ont mobilisé entre cinq à dix personnes, du polissage au sertissage. "Tout est fabriqué intégralement en France dans un atelier français", assure la chef de projet chez Julien d'Orcel qui a travaillé en étroite collaboration avec Sylvie Tellier pour répondre au mieux au cahier des charges établi par l'Organisation Miss France.

Lire aussi

Il a notamment été demandé à ce que le bijou, qui pèse habituellement entre 200 et 400 grammes, soit "plus petit que les précédents". "On a des Miss France qui sont de plus en plus grandes", détaille Lise Couthier qui avance que ce diadème sera "plus agréable à porter". Sylvie Tellier glisse, elle, à un confrère que c'est "tout de même plus pratique pour entrer dans une voiture si la couronne est moins grande". Un détail essentiel quand on sait que la reine de beauté des Français passe son année à voyager.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter