David Hallyday dévoile le clip d'"Éternel", la chanson qui met en musique sa colère contre Laeticia

People
SANS FILTRE - David Hallyday vient de dévoiler le clip de la chanson "Eternel", issue de l'album "J'ai quelque chose à vous dire", qui paraît ce vendredi. Le fils de Johnny s'y adresse - sans la nommer - à sa belle-mère, à qui il reproche de l'avoir privé des adieux à son père. "Tu peux tout casser ou tout effacer. Pour tuer ceux qui s'aiment faudrait déchirer le ciel", martèle-t-il dans le refrain.

Elle est celle dont on ne prononce pas le nom. Lors de sa première interview télévisée depuis la mort de son père, David Hallyday n'avait pas cité Laeticia Hallyday. Il avait simplement expliqué dans l'émission "Sept à Huit" sur TF1, le 18 novembre dernier, que le personnel médical chargé de s'occuper de son père avant sa mort avaient sans doute "des consignes" de ne pas le laisser l'approcher. 


"Je n'ai pas pu lui dire au revoir", disait-il avec émotion. De ses adieux manqués, il en a fait une chanson, "Ma dernière lettre". Puis une deuxième, beaucoup plus virulente et adresse directe à celle qu'il estime responsable de la situation.

Une lettre ouverte

C'est en tout cas ce qui transpire des paroles écrites par Arno Santamaria. D'après Le Figaro, cette chanson intitulée "Eternel" est la première qu'a composée David Hallyday après la mort de son père le 6 décembre 2017. 


Disponible depuis samedi 1er décembre sur les plateformes de streaming et de téléchargement légal, elle ne cache rien et sonne comme une lettre ouverte à sa belle-mère contre qui les mots sont durs.  Ce jeudi 6 décembre, le chanteur en a dévoilé le clip vidéo. Dans un hangar baigné de lumière rouge, David Hallyday se livre à une chorégraphie musclée avec un groupe de danseurs masculins. 

J'ai vu dans tes larmes / couler la blancheur / mais noir sous le voile / je cherche encore ton cœurDavid Hallyday en ouverture de la chanson "Eternel"

"J'ai vu dans tes larmes / couler la blancheur / mais noir sous le voile / je cherche encore ton cœur", débute David Hallyday. Un premier couplet qui donne le ton du morceau. Il lui reproche de l'avoir "empêcher / de poser ma main / sur son corps blessé" et affirme avoir "fait tous les ponts / pour que l'on se parle / du silence de plomb / jusqu'à la pierre tombale". "Tu peux m'empêcher / de tenir sa main / rien ne peut souffler / la flamme d'où je viens", poursuit-il. 

David Hallyday prône le lien indéfectible qui l'unira à son père à jamais. "Tu peux tout casser / ou tout effacer / pour tuer ceux qui s'aiment / faudrait déchirer le ciel / l'amour est éternel", martèle-t-il. "Éternel" est le deuxième extrait de "J'ai quelque chose à vous dire", album à paraître le 7 décembre. Avec, sans nul doute, d'autres morceaux lourds de sens.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter