VIDEO - De Johnny Depp à Michel Polnareff, les 5 scandales people qui ont marqué 2016

People

Toute L'info sur

Le divorce de Brangelina

SHOCKING - Avec la fin de l’année, vient également le temps des bilans. Des divorces retentissants, des accusations de violences conjugales photos à l'appui, un gros mensonge, un braquage à main armée et une bataille entre artiste et producteurs, l'année 2016 n'a pas été exempte d'affaires sulfureuses.

Johnny Depp de retour du côté obscur

Mai 2016. Amber Heard demande le divorce après 15 petits mois de mariage avec Johnny Depp pour "différends irréconciliables". Au fil des semaines, l'affaire s'assombrit avec des accusations de violences conjugales de la part de la jeune femme contre le héros de "Pirates des Caraïbes", photos de ses bleus et vidéos à l'appui. Sur l'une d'elles, filmée à son insu, on voit notamment l'acteur ivre taper violemment dans les meubles de la cuisine et lançant des insultes. Le dossier sera presque clos après un accord financier entre les deux parties. Les 7 millions de dollars en question doivent être reversés à des associations d'aide aux victimes de violences conjugales. La publication, mi-décembre, d'une lettre ouverte dans laquelle Amber Heard appelle les femmes à briser le silence autour des violences conjugales a ravivé les tensions. Car selon leur accord, l'actrice avait l'interdiction la plus complète d'évoquer les évènements passés au sein de son couple. Johnny Depp a depuis contre-attaqué en lui réclamant 100.000 dollars pour payer les frais de justice.

En vidéo

Johnny Depp accusé de violences conjugales par sa femme Amber Heard

Lire aussi

Le gros mensonge de Ryan Lochte

Août 2016. Ryan Lochte est à Rio avec l'équipe américaine de natation pour les Jeux olympiques. Avec trois de ses camarades, il s'offre une escapade nocturne dans les rues de la ville brésilienne et revient choqué au village olympique. Le champion l'affirme : ils ont été braqués par de faux policiers dans une station-service. Sur les chaînes américaines, ses interviews tournent en boucle. "Le type a sorti son flingue, l'a armé et me l'a posé sur la tempe", raconte-t-il alors calmement. Le problème, c'est que l'enquête menée par les forces de l'ordre brésiliennes vient démentir sa rocambolesque histoire. Les images de vidéo-surveillance montrent en fait les quatre nageurs complètement ivres en train d'uriner sur les murs d'une station service et de se battre avec un vigile. Un coup de folie qui coûtera cher. Ryan Lochte est suspendu 10 mois par la Fédération américaine de natation et se retrouve inculpé pour "dénonciation mensongère d'un crime" au Brésil. Ce qui lui a laissé le temps de participer à "Dancing with the stars" à la rentrée et de mettre un bébé en route.

Lire aussi

Clap de fin pour les Brangelina

Septembre 2016. La nouvelle a même eu droit à une alerte du côté de l'AFP. Le 20 septembre, Brad Pitt et Angelina officialisent leur séparation. C'est Madame qui a demandé le divorce. Le couple, ensemble depuis leur rencontre sur le tournage de "Mr and Mrs Smith" en 2004 et marié depuis deux ans, est depuis empêtré dans une bataille judiciaire pour la garde de leurs six enfants. Et tous les coups sont permis. L'actrice affirme que son futur ex boit et fume trop et qu'il met en danger l'équilibre de la tribu. Le FBI blanchira Brad Pitt, accusé d'avoir frappé et de s'être montré menaçant envers Maddox, leur aîné de 15 ans. L'acteur a à son tour reproché à la mère de ses enfants de les "exposer" en délivrant aux médias des informations sur leur accord de garde, les pièces du dossier ayant été rendues publiques par ses avocats. La triste fin d'un des couples plus glamour de Hollywood.

En vidéo

Brad Pitt et Angelina Jolie, clap de fin pour un couple mythique

Lire aussi

Kim Kardashian : le braquage qui valait 9 millions

Octobre 2016. La Fashion Week bat son plein à Paris. Kim Kardashian quitte l'after-party du défilé Givenchy, auquel elle a assisté en famille, et part se reposer dans l'hôtel particulier qu'elle loue rue Tronchet, dans le VIIIe arrondissement de la capitale. Vers 2 h 30 au matin du 3 octobre, cinq hommes armés et masqués font irruption dans l'appartement. La jeune femme de 35 ans est ligotée, bâillonnée, menacée et laissée seule dans la salle de bains. Les braqueurs repartent tranquillement à vélo avec un coffret de bijoux et une énorme bague pour un montant total de 9 millions d'euros. L'enquête, toujours en cours, n'a pas permis d'identifier les malfaiteurs. "Extrêmement choquée", Kim Kardashian s'est depuis enfermée dans un inhabituel silence médiatique. Rien sur Twitter, rien sur Facebook, rien sur Instagram, rien sur Snapchat. Elle n'a repris le tournage de "L'Incroyable famille Kardashian" qu'en octobre et a dû faire face le mois suivant à une crise de nerfs de son époux Kanye West, hospitalisé pour épuisement, et à des rumeurs de divorce. Vivement 2017.  

En vidéo

VIDEO - Reconstitution en 3D du braquage de kim Kardashian

Lire aussi

Michel Polnareff : le drôle d'imbroglio sur son état de santé

Décembre 2016. On a bien cru qu'on allait le perdre lui aussi. Le 5, un communiqué de son attaché de presse annonce que Michel Polnareff, victime d'une embolie pulmonaire, est entre la vie et la mort. Quelques jours plus tôt, le chanteur de 72 ans avait lui-même fait part à ses fans de l'annulation des deux dernières dates de sa tournée. "Je suis dans un état d'épuisement total", avait-il alors déclaré. Mais le week-end suivant, la polémique enfle après la parution d'une enquête du JDD selon laquelle les annonces alarmantes sur l'état de santé de l'Amiral auraient en fait servi à légitimer ces annulations de dernière minute. Le producteur des spectacles, Gilbert Coullier, dépêche un huissier qui retrouve Polna attablé à un bar au moment où il devrait se trouver sur scène. 

Son producteur dénonce "une hospitalisation instrumentalisée", le médecin confirme son diagnostic. Le principal intéressé a lui démenti tout "caprice de star". "Je suis excessivement contrarié par ça. J'aurais bien aimé que ce soit un caprice de star, mais malheureusement c'en n'était pas un. Les gens qui ont fait croire ça vont devoir prendre leurs responsabilités et présenter des excuses. Pas tellement à moi, mon idée est faite, mais par contre, au docteur Siou et au personnel de l'hôpital américain qui m'ont sauvé la vie, et qui ne méritent pas qu'on doute une seule seconde de leur intégrité", a-t-il déclaré dans une vidéo postée sur Facebook le 28 décembre. 

En vidéo

Michel Polnareff est sorti de l'hôpital "guéri mais pas totalement remis", d'après son médecin

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter