VIDÉO - 19 ans plus tard, Jennifer Lopez ressort sa robe la plus iconique du placard

People

FLASHBACK - La chanteuse américaine a fait une apparition surprise à la fin du défilé Versace à Milan, vendredi 20 septembre, vêtue d'une version légèrement modifiée de sa "Jungle dress", la robe très échancrée dans laquelle elle avait fait sensation en 2000 aux Grammy Awards. Inutile de dire qu'elle la porte toujours aussi bien...

Twitter n'a parlé que de ça toute la soirée. "Donc voilà ce qui vient de se passer", a écrit sur Instagram vendredi 20 septembre Jennifer Lopez, quelques heures après avoir pris de surprise l'ensemble des invités du défilé Versace à Milan. L'actrice et chanteuse américaine a tenu le rôle habituellement réservé à la traditionnelle mariée et est apparue dans une version 2019 de sa célèbre "Jungle dress".

Le nom ne vous dit rien ? Vous avez pourtant déjà vu cette robe transparente aux motifs tropicaux, et surtout au décolleté vertigineux ne s'arrêtant qu'en-dessous du nombril. La créatrice Donatella Versace a légèrement remanié le modèle d'origine pour l'intégrer pleinement à sa collection printemps-été 2020. 

Sans "Jungle dress", pas de Google Images

C'est dans cette tenue que Jennifer Lopez était apparue aux Grammy Awards en 2000. Les recherches en ligne avaient été si importantes que Google avait été contraint de créer Google Images pour répondre aux demandes des internautes. Jugée trop provocante par certains, inappropriée par d'autres, sa robe avait aussi amené les organisateurs à revoir le dress code imposé à leurs invités les années suivantes. "Comme vous pouvez le voir, j'ai lu le mémo", s'était amusée la principale intéressée, alors vêtue d'une simple robe noire, lors de la cérémonie de récompenses musicales de 2013.

Voir aussi

Dix-neuf après ce moment désormais iconique de la pop culture, Jennifer Lopez n'était pas peu fière de partager son passage sur le podium aux plus de 101 millions de personnes qui la suivent sur Instagram. L'occasion aussi pour la jeune quinqua - elle a fêté ses 50 ans en juillet - de montrer encore une fois que 50 est le nouveau 20. Elle le prouvera à nouveau au cinéma dès le 16 octobre dans "Queens", dans lequel elle incarne une stripteaseuse qui arnaque ses riches clients de Wall Street. Un récit inspiré d'une histoire vraie qui lui vaut déjà d'être pressentie pour une nomination aux Oscars.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter