"Dès qu'il voit des Noirs torses nus, il s'émoustille" : la blague de Fabrice Eboué sur Macron ne fait pas rire tout le monde

People
DirectLCI
GRINÇANT – L'humoriste a publié une vidéo dans laquelle il commente la photo, prise le week-end dernier à Saint-Martin, d'Emmanuel Macron entouré de deux jeunes, dont un ancien braqueur.

Il s'est lâché. Fabrice Eboué a posté sur son compte Twitter une vidéo, hilarante pour certains, offensante pour d'autres, dans laquelle il revient (à sa façon) sur la visite d'Emmanuel Macron à Saint Martin. Un voyage qui a fait grand bruit après la diffusion d'un cliché dans lequel le président français pose aux côtés de deux jeunes dont l'un, ex-braqueur torse nu, fait un doigt d'honneur. 

"Dès qu'il voit des Noirs, il s'émoustille. Dès que c'est des Noirs torse nu. Ça a commencé à la finale de la Coupe du monde. Il était dans le vestiaire avec les joueurs noirs torse nu et le mec a pété un plomb", ironise Fabrice Eboué. "Là, à Saint-Martin il est avec le mec, il lui dit : Oh, t'es costaud, toi, tu devrais faire du bâtiment. Et puis il le tâte. Tu sais qu'est-ce que c'est que cette histoire, Monsieur le président de la République. Vous avez trop regardé 'Case départ' ou quoi ?", poursuit-il en référence au film qu'il a co-réalisé avec Thomas N'Gijol. 

Fabrice Eboué et Emmanuel Macron ont fréquenté le même lycée à Amien

Il en profite pour revenir sur leurs jeunes années où, sans être amis, ils se côtoyaient au sein du lycée catholique La Providence, à Amiens. "J'étais à l'école avec Macron, j'étais à la Providence à Amiens... Dès qu'on était dans les vestiaires en cours d'EPS, dès que j'étais torse nu, tout de suite il s'émoustillait, il venait vers moi, comme ça... Je lui disais 'mais laisse-moi, va voir la prof de français!'".

Poursuivant sa lancée, il renchérit. "Mais c'est une aubaine pour nous les Noirs, il y a un mouvement qui peut se mettre en marche. Si vous avez une demande au président de la République de logement, de boulot, que vous êtes Noir, allez demander torse nu. Il va s'émoustiller et c'est gagné. (...) Il y a eu les sans-culottes, il va y avoir les sans-tee-shirts".


Une vidéo qui a suscité un flot de commentaires sur les réseaux sociaux, beaucoup la qualifiant d'homophobe et comparant Fabrice Eboué à Dieudonné, quand d'autres saluent son impertinence et son humour grinçant.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter