Diam's raconte sa conversion à l'Islam dans un rare entretien filmé

People

CONFESSIONS DIURNES - Dans une interview accordée en anglais à Arab News avant le pèlerinage de La Mecque, l'ancienne rappeuse se souvient qu'elle était "triste" avant de se convertir à l'Islam. "Je ne savais pas que tout ce que j'avais à faire, c'était parler à Dieu", dit-elle, tout en revenant sur "le choc" qu'ont provoqué en France les premières photos d'elle voilées.

Sa parole est devenue particulièrement rare. Retirée de la vie médiatique depuis plusieurs années, Diam's - redevenue Mélanie Georgiades - a accepté de revenir sur son parcours avant un événement hautement symbolique pour elle, le pèlerinage à La Mecque. "C'est mon deuxième Hajj mais cette fois, je viens avec un état d'esprit différent (...). Je comprends plus maintenant la signification des rites et des étapes de ce voyage. Ce sera une expérience encore plus spirituelle qu'avant, Inch'allah", explique-t-elle dans une interview donnée début août en anglais à Arab News, qu'a repérée Pure Charts. Si elle s'était notamment confiée au magazine Paulette en mars dernier, c'est la première fois que l'ancienne rappeuse s'exprime ainsi face caméra depuis un entretien accordé à "Sept à Huit" en 2012.

Elle revient en détails dans cet entretien sur son attachement à la foi musulmane, la rencontre qui l'a amenée vers l'Islam et la réaction du public français en découvrant les photos d'elle voilée dans Paris Match. "Ça a été un grand choc pour les Français, vous savez. Ils me connaissaient comme chanteuse et un jour, ils me voient avec un voile (...). C'était impossible pour eux", se souvient-elle.

Je suis devenue intimement convaincue que Dieu existait. Plus je lisais, plus j'étais convaincue- Diam's sur sa lecture du Coran

Elle raconte ne pas avoir trop parlé à la presse parce qu'elle "ne savait pas quoi dire". "C'était la foi et c'était très dur à expliquer", dit-elle. Aujourd'hui, Diam's parle avec moins de retenue de cette "tristesse" qu'elle portait en elle avant de se convertir. "Je n'avais pas réalisé que tout ce que je devais faire, c'était parler à Dieu". Maintenant, tout ce qui est bon ou mauvais dans ma vie, je sais que Allah m'écoute et répond à mes prières", ajoute-t-elle.

Lire aussi

Diam's relate la manière dont l'Islam est entré dans sa vie, alors qu'elle se trouvait chez son amie Sousou : "Quand j'ai prié avec elle et quand je me suis couchée sur le ventre et je me suis sentie connectée avec Dieu". Sa lecture du Coran a été "une révélation". "Je suis devenue intimement convaincue que Dieu existait. Plus je lisais, plus j'étais convaincue. Jusque-là, je croyais en un Dieu mais j'étais chrétienne dans mon cœur, ou plutôt je ne savais pas ce que j'étais exactement, si ce n'est triste", détaille-t-elle. Elle réaffirme que "l'argent, le succès, le pouvoir ne l'ont pas rendue heureuse". Aujourd'hui apaisée, elle vit en Arabie Saoudite avec son mari et ses enfants.

Lire et commenter