VIDÉO - De l'effeuillage de Lady Gaga à la mini-taille de Kim Kardashian : le meilleur du pire du Met Gala 2019

People

FASHION POLICE - Organisé chaque année le premier lundi de mai à New York, cette grande soirée de charité en faveur du Costume Institute du Metropolitan Museum of Art s'apparente au final plus à un défilé de toilettes extravagantes pour des invités triés sur le volet. L'édition 2019 n'a pas dérogé à la règle...

N'ayons pas peur des mots. S'il y a bien un tapis rouge à faire et des marches à monter, ce sont celles du Metropolitan Museum of Art de New York. Pas parce que Serena et Blair y ont passé la moitié de leur scolarité dans la série "Gossip Girl". Mais bien parce que le musée, situé au cœur de Manhattan, accueille chaque année le gala le plus couru de la planète people, auquel assiste un nombre impressionnant de célébrités. 

Être sur la liste très fermée des invités sélectionnés par la papesse de la mode Anna Wintour est déjà un signe de votre star power. Même s'il est organisé pour la bonne cause, le Met Gala, c'est un peu l'événement incontournable où l'on vient avant tout pour être vu.

Katy Perry est venue en chandelier

Le thème de cette année ? Le "Camp", une culture qui s'est structurée sous l'influence de la communauté homosexuelle des XIXe et XXe siècles et qui est au cœur de la nouvelle exposition du Metropolitan Museum. Outrance, humour et défiance, voilà les trois credo que se devaient de respecter les personnalités. A commencer par Lady Gaga, l'une des co-présidentes de la soirée, qui a mis la barre très haut en offrant un effeuillage aux journalistes présents sur le tapis rouge. Quatre tenues Brandon Maxwell pour une diva, on n'en attendait pas moins de la Mother Monster.

Voir aussi

On a également été soufflé par la robe chandelier signée Moschino de la chanteuse Katy Perry, qui était ornée de véritables ampoules. La taille de Kim Kardashian n'a jamais semblé si fine que dans la création Thierry Mugler qu'elle portait. Céline Dion a joué la carte de l'exubérance en Oscar de la Renta avec un look plein de franges et de plumes. Après avoir fait sensation aux Oscars dans un smoking-robe des plus somptueuses, la star de la série "Pose" Billy Porter a lui aussi fait une entrée très remarquée, façon Cléopâtre portée par ses esclaves. De quoi faire littéralement perdre la tête à Jared Leto, venu avec dans la main une réplique de sa propre tête comme décapitée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter