"En couleurs" : le député Joachim-Son Forget chante pour les Gilets jaunes avec Doc Gynéco

People
DirectLCI
INSOLITE - Le député Joachim-Son Forget, qui a quitté le parti présidentiel en décembre dernier, a enregistré un duo intitulé "En couleurs", sur lequel apparaît le rappeur Doc Gynéco. Un hymne engagé en hommage au mouvement des Gilets jaunes qui amuse beaucoup les réseaux sociaux…

Un inédit de Kyo ? Non, une chanson originale de Joachim Son-Forget ! Le député des français de l’étranger, élu sous l’étiquette LREM, fait le buzz ce mardi avec "En couleurs", un titre pop-rock engagé dont il espère entendre retentir le refrain dans les prochaines manifestations des Gilets jaunes. C'est "une définition de l’identité française" sur un air de "variété française entre Goldman et Calogero", explique-t-il à nos confrères du Parisien.


"Bleu surgit la peur. Rouge et en fureur. Drapé dans la foule et sans couleur. La vie en suspens. Un monde en noir et blanc. Bleu Blanc Rouge une révolte en couleurs !", chante ce personnage iconoclaste qui a quitté le parti présidentiel fin décembre, suite à la polémique déclenchée par un tweet sexiste à l’encontre de la sénatrice EELV Esther Benbassa.

Radiologue de formation, et joueur de clavecin à ses heures perdues, Joachim Son-Forget s’est adjoint les services du rappeur Doc Gyneco, pour un featuring presque aussi surréaliste que le reste de la chanson : "La drogue, le porc, Hallal, Brouillard, Casher, Frelon, Brother", énumère, entre autres, l’interprète de "Viens voir le docteur" et "Vanessa".


Sur les réseaux sociaux, cette association fait déjà beaucoup parler…

C’est sur le plateau de "Balance ton post", l’émission de Cyril Hanouna sur C8, que les deux hommes ont fait connaissance, il y a quelques semaines. Et visiblement le courant est tout de suite passé. Début février, le leader des Gilets jaunes Eric Drouet révélait avoir été contacté par le député en vue d’une rencontre avec le rappeur. "On a trouvé utile avec Doc Gynéco d'être un peu les Casques bleus de cette histoire", avait confirmé le député à FranceInfo, proposant de servir d’intermédiaire avec Emmanuel Macron.


"Si ça se trouve le président de la République m'enverra ch***, nos rapports se sont un peu distendus ces derniers temps mais il me connaît", avait toutefois reconnu celui qui a décidé, début janvier, de fonder son propre parti en vue de créer une liste pour les élections européennes. Et il a décidé d'embarquer Doc Gynéco avec lui !

On connaît en tout cas déjà l’hymne de leur campagne…

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter