Anthony Delon n'a pas apprécié les révélations glaçantes d’"Un jour, un destin" sur son enfance

People

BARBARE - Anthony Delon a réagi dimanche au numéro du magazine "Un jour, un destin" consacré à son illustre père. "J'aurais préféré que cette information ne soit pas rendue publique", a-t-il déclaré dans une vidéo postée sur Instagram à propos d'une révélation sur son enfance.

Ce sont des souvenirs douloureux. France 3 a diffusé vendredi soir un numéro d'"Un jour, un destin" consacré à Alain Delon. Le réalisateur du documentaire, Laurent Allen-Caron, y revient notamment sur les relations entre l'acteur et ses enfants. Et on y apprend qu'il avait des méthodes éducatives pour le moins barbares : il enfermait son fils Anthony dans une cage avec des chiens pour l'endurcir. 

S’il ne conteste pas la véracité de cette information, Anthony Delon admet qu’il aurait aimé qu'elle ne soit pas dévoilée. "Il a été dit dans cette émission que le principal intéressé m'enfermait dans une cage avec des chiens pour m'endurcir… J'aurais préféré que cette information ne soit pas rendue publique. Je voudrais rajouter quand même que ce n'est pas comme ça qu'on renforce son gosse", a-t-il confié dans une vidéo postée sur son compte Instagram

Lire aussi

Son enfant, si on a envie qu'il soit fort, il faut lui donner de l'amour, il fait être auprès de lui- Anthony Delon

"Son enfant, si on a envie qu'il soit fort, il faut lui donner de l'amour, il faut être auprès de lui, lui donner du courage", a poursuivi le comédien qui est père de trois filles, Loup (23 ans) et Liv (18 ans), issues de son mariage avec Sophie Clerico, ainsi qu'Alyson (31 ans), qu'il a reconnue sur le tard. "Il faut le rassurer, il faut qu’il comprenne qu'il a un toit au-dessus de sa tête. Il faut lui dire qu'il est le plus grand, le plus beau, le plus fort, qu’il va réussir. Que ça va aller, qu'on sera toujours là pour lui. C’est comme ça qu’on donne confiance à un gosse". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter