VIDÉO – Fooball : Matt Pokora joue la Coupe de France et... marque !

VIDÉO – Fooball : Matt Pokora joue la Coupe de France et... marque !

DirectLCI
NOUVELLE SCÈNE – Engagé depuis deux semaines avec un club amateur du Var, le chanteur Matt Pokora a disputé dimanche un match du premier tour de la Coupe de France. Et a ouvert le score.

Habitué des strass et des paillettes, Matt Pokora sait aussi opérer dans une grande discrétion. C’est en effet comme n’importe quel particulier que le chanteur a pris, il y a deux semaines, une licence au SPC Plantourian, petit club varois évoluant en 9e division, où deux de ses amis sont entraîneurs. Mais les spotlights ont tout de même fini par rattraper le membre du jury de "The Voice", autant malgré lui que par sa faute. Car il a disputé, dimanche, n°7 dans le dos, son premier match officiel, un premier tour de Coupe de France, face au Lavandou, et a marqué, dès la 2e minute, d’un bel extérieur du pied droit. Forcément, quelqu’un allait filmer la chose et la mettre sur Internet.

"Ça part d’une touche, il hérite du contre. Ce n’est pas un but exceptionnel, mais il bat quand même un défenseur et trompe le gardien en face-à-face", consent à dire l’un des défenseurs battus sur l’action, Maxime Mantel, interrogé par 20 Minutes. "Il est un peu plus vif que notre défenseur… Je ne sais pas s’il a hésité parce que c’était lui, d’ailleurs", a, pour sa part, rigolé l’entraîneur du Lavandou… Finalement vainqueur 3-1., malgré le but de la star.

Il m’a dit, "si ça ne vous dérange pas, je signe chez vous", vous imaginez bien que je n’ai pas dit non !Le président du SPC Plantourian

Il n’y aura donc plus de Coupe de France pour M. Pokora. Mais, de toute façon, ce fils d’un ancien attaquant, qui a rêvé, plus jeune, d’une carrière professionnelle, ne joue plus que pour s’amuser. "Il m’a dit, 'si ça ne vous dérange pas, je signe chez vous', vous imaginez bien que je n’ai pas dit non ! C’est un sportif, il est très affûté et c’est un bon footballeur", a confié le président du SPC Plantourian. Qui, s’il a fait des efforts pour garantir la discrétion de sa recrue, n’est pas mécontent du coup médiatique ainsi réalisé. L’entraîneur du Lavandou ne l’était pas non plus : "On les a affrontés il y a deux ans, ils étaient à peine 10 sur la feuille de match… Là, c’était autre chose, avec 200 personnes dans le public !"

Plus d'articles

Sur le même sujet