VIDÉO - Qui est Lizzo, la chanteuse qui pourrait bien tout rafler aux Grammy Awards ?

VIDÉO - Qui est Lizzo, la chanteuse qui pourrait bien tout rafler aux Grammy Awards ?
People

SUCCESS STORY - Elle est LA sensation musicale de l'année outre-Atlantique, et pourrait bien tout rafler ce week-end aux Grammy Awards : on vous en dit plus sur la chanteuse Lizzo.

Elle est LA sensation musicale de l'année aux Etats-Unis, et l'artiste le plus nommé cette année pour les Grammy Awards, qui ont lieu ce week-end. Lizzo, 31 ans, a conquis l’industrie musicale américaine avec son troisième album "Cuz I Love You", sorti le 19 avril 2019, succès critique et public avec plus de 500.000 ventes. L’interprète de "Juice" a été nommée dans huit catégories, dont quatre phares : enregistrement de l'année (pour la production), chanson de l'année (pour l'écriture), album de l'année et meilleure nouvelle artiste. 

En mettant cette artiste plurielle afro-américaine en tête des récompenses de l’industrie musicale américaine, les Grammys 2020 insufflent une vague de diversité et de féminité. Avant les résultats prévus à Los Angeles le 26 janvier, la rédaction de LCI vous donne plusieurs bonnes raisons de découvrir cette chanteuse :

Une icône du "body positive"

La chanteuse Lizzo, c’est une icône de la diversité. À travers sa musique et son style unique, elle insuffle une philosophie de positivité corporelle et d'acceptation de soi. 

Originaire de Detroit (Michigan), elle a souffert de manque de confiance en soi plus jeune en raison de son poids. "Je ne m'aimais pas avant 21 ans", raconte-t-elle ainsi à Teen Vogue en juin 2018. Sûre d'elle désormais, la rappeuse assume désormais ses formes rondes et les expose en body sexy sur scène lors de shows spectaculaires avec des twerks endiablés et le revendique dans ses chansons, notamment dans "Juice".

"Nous devrions nous aimer d'abord. Nous devrions considérer notre corps comme un vecteur de réussite, et non comme un indicateur de qui nous sommes, de la qualité de votre c*****, si les mecs vous aiment ou non, ou si vous pouvez porter certains vêtements ... ce n'est pas la vocation de votre corps", dit-elle quand on l'interroge sur son statut d'afro-américaine pionnière de la "body positivity". "J'aime créer des formes avec mon corps, et j'aime normaliser ... les bourrelets sur mes cuisses ou sur mon dos ou mes vergetures", a-t-elle confié au magazine Essence.

Elle joue de la flûte traversière depuis l’enfance

Avant d'être une rappeuse reconnue par ses pairs, Melissa Viviane Jefferson de son vrai nom, a appris à jouer de la flûte traversière dès son enfance.  Passionnée, elle adore interpréter la musique de compositeurs français tels que Jean-Baptiste Arban, Francis Poulenc (pianiste) ou encore Claude Debussy. Il n'est pas rare de la voir avec une flûte sur scène. L'artiste multi-instrumentiste a failli devenir concertiste classique avant de se tourner vers le gospel, le RnB et le rap à l'adolescence.

C’est une icône de la communauté LGBTQ+

Dans une démarche d'inclusion de genre et d'orientation sexuelle, l’artiste américaine ne souhaite pas être réduite à une sexualité spécifique. "Personnellement, je n'admets pas une seule chose ... C'est pourquoi les couleurs pour les personnes LGBTQ+ sont un arc-en-ciel ! Parce qu'il y a un spectre, et maintenant, on essaie de nous garder entre le noir et le blanc. Cela ne fonctionne tout simplement pas pour moi", a-t-elle expliqué à Teen Vogue. La rappeuse surnomme d’ailleurs ses fans les "Lizzbians". Le média américain Queerty spécialisé dans l’information LGBTQ+ l’a nommée comme une des personnalités influentes du Pride50, qui contribue à une meilleure représentation des personnes queers dans la société.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent