VIDÉO - Hugh Jackman : son doublage hilarant de Wolverine fait 46 millions de vues sur Facebook

People
DirectLCI
BUZZ - Alors que son réussi "Logan" séduit en salles, Hugh Jackman cartonne sur les réseaux sociaux avec cette petite séquence où, dans un studio d'enregistrement, il double une scène d’action, vue plus de 46 millions de fois. A raison, c'est hilarant.

Ce qui frappe dans Logan, actuellement en salles, c'est sa noirceur crépusculaire, inhérente à la psychologie tourmentée du célèbre anti-héros Marvel incarné par Hugh Jackman depuis maintenant 17 ans (le premier X-Men est sorti en 2000). Mais c'est une impression contraire qui se produit lorsque l'on visionne une scène d'action du film (un combat en forêt) doublée par la star dans un studio d’enregistrement. Une méthode de post-production que l'on sait coutumière pour les super-productions aux tournages intenses, notamment lorsque le son est inaudible. 


Filmé à cette occasion, Hugh Jackman se donne "à fond", hurlant, grognant, griffant. A tel point qu'à chaque fois qu'il s'énerve, on s'attend à voir des griffes surgir. La vidéo a fait plus de 46 millions de vus en 7 jours sur Facebook. Egalement dispensée sur Twitter, elle cumule actuellement plus de 118 000 retweets. 

L’acteur australien de 48 ans a creusé la veine parodique le lendemain de la diffusion de cette vidéo via son compte Twitter en publiant cette image de combat. 

Dans Logan,  notre Wolverine épuisé de fatigue s’occupe d’un Professeur X souffrant (Patrick Stewart) dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui. 


Pendant le visionnage du film, il est difficile de ne pas être saisi par la violence de ce long métrage qui, au-delà de sa réussite graphique, semble particulièrement puissante en raison de la crédibilité de ses héros et du tempo, jamais hystérique, qui sait jouer du contraste. Il y a du Clint Eastwood période Impitoyable ou du Schwarzy de Terminator 2 dans la composition de Hugh Jackman qui n’a sans doute jamais été aussi bon à l’écran. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter