Il a fait la pub de dealers sur Snapchat : le rappeur Mister You en garde à vue

Il a fait la pub de dealers sur Snapchat : le rappeur Mister You en garde à vue

DROGUE - Début février, le rappeur Mister You n'avait pas hésité à faire de la publicité sur son compte Snapchat pour aider un groupe de dealers à relancer ses ventes. Il a été interpellé ce jeudi 21 février.

La police a fini par l'arrêter. Le 2 février dernier, le rappeur Mister You s'était amusé à jouer les communicants pour un petit groupe de dealers de Villejuif, dans le Val-de-Marne. Dans une vidéo postée sur son compte Snapchat, il présentait les différentes variétés de stupéfiants disponibles à la vente. "C'est du lourd, regardez-moi ça la famille", expliquait l'artiste âgé de 35 ans. Très actifs sur les réseaux sociaux, les dealers qui ont pris leurs quartiers dans un stade de la ville de Villejuif auraient demandé à Mister You de leur donner un petit coup de main pour relancer leur activité en baisse en raison de nombreux contrôles de police. 

 

Comme le rapporte Le Parisien, Mister You a été interpellé ce jeudi soir en région parisienne par les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de l’antenne de police judiciaire de Créteil (SDPJ 94). Il a été placé en garde à vue pour détention, acquisition et provocation à la consommation. Il risque jusqu’à 10 ans de prison et 750.000 euros d’amende. 

Il a passé 2 ans en cavale à narguer la police

De son vrai nom Younès Latifi, le rappeur est bien connu de la police. Interpellé dans une affaire de trafic de stupéfiants en 2007, il échappe à la police et passe deux ans en cavale à narguer les forces de l'ordre sur Internet. Il sera finalement arrêté en décembre 2009 et condamné à trois ans de détention, dont un an avec sursis.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

REVIVEZ - France-Allemagne (1-0) : solides, les Bleus soignent leur entrée

Procès Bygmalion : la colère de Nicolas Sarkozy à la barre

"Ça va être Gilets jaunes puissance 10" : la fronde des automobilistes contre les ZFE en centre-ville

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.