"Je suis un descendant de Napoléon 1er" : Bonaparte avait-il une fille cachée ?

"Je suis un descendant de Napoléon 1er" : Bonaparte avait-il une fille cachée ?

HISTOIRE - Après sept ans d'enquête, l'historien Bruno Fuligni a découvert qu'une certaine Charlotte Chapuis était, selon toute vraisemblance, la fille ainée cachée de Napoléon 1er. Un Normand, Louis-Dominique Liébard, est même convaincu d'être son descendant.

Appelez-le Napoléon VII. Louis-Dominique Liébard, un Normand sans histoire, en est convaincu : "Je suis un descendant de Napoléon 1er." "Cela n’a jamais été un choc pour nous, cela a toujours été quelque chose de tout à fait naturel", explique-t-il au micro de TF1. Selon de nouvelles révélations faites par l’historien Bruno Fuligni, qui porte cette enquête depuis sept ans, il serait en effet le descendant d’une fille cachée de l’empereur déchu, une certaine Charlotte Chappuis.

Cette dernière serait née en Bourgogne d’un amour illégitime entre le tout jeune officier corse et la femme d’un notaire. "Il avait été reçu dans la maison du notaire d’Arnay, le Duc qui était Mr. Chapuis. Bonaparte s’est peut-être retrouvé avec sa femme et à ce moment-là, il y a eu ce qui n’aurait peut-être pas dû arriver", explique la femme de Louis-Dominique. Pour Bruno Fuligni, cette fille cachée avait, à première vue, tout d’une escroquerie.

Toute l'info sur

Le WE

Une affaire étouffée par la police

"En 1815, quand chute l’Empire, il y a des faux Napoléon qui apparaissent un peu partout dans le pays. Et au départ, je pensais que c’était une histoire de ce niveau-là, amusante, réjouissante mais relevant de la petite escroquerie. Et puis, en regardant les documents de ce dossier, je vois que non, c’est une affaire d’Etat", explique l’auteur du livre "La fille de Napoléon", paru aux éditions Les Arènes.

Cette supposition est confirmée par un rapport déposé à l’époque sur le bureau de Joseph Fouchet, le ministre de la police, qui s’empresse de prendre au sérieux l’affaire et demande à intervenir d’urgence devant cette jeune femme de 20 ans se réclamant de Napoléon. "On a peur qu’une sorte de Jeanne d’Arc bonapartiste se lève dans l’Est de la France et créé des troubles. Du moment qu’elle est identifiée, elle est enlevée et séquestrée lors d’une opération de la police secrète" explique Bruno Fuligni.

Lire aussi

Une bague destinée à sa fille illégitime ?

"Avec sa première femme Joséphine, ils n’ont pas eu d’enfant. Avec Marie-Louise d’Autriche, ils ont eu 'L’Aiglon', qui a eu un destin tragique. On suppose qu’il a eu des enfants cachés mais là, c’est une fille ainée cachée dont on n’avait strictement jamais entendu parler", explique une historienne. Du côté de Louis-Dominique Liébard, pendant très longtemps, aucun texte n’est venu attester cette légende familiale.

Hormis un volume disparu, le numéro 8, d’une biographie d’époque qui aurait mentionné l’existence de cette Charlotte Chappuis. Pour autant, Louis-Dominique croit fermement en ses origines, se basant notamment sur deux éléments, le cercueil de son ancêtre, orné de motifs impériaux ou encore d’une bague en diamant que toute la famille se transmet de génération en génération, comme la bague Napoléon, et dont il est dit que l’écrin portait à l’origine la mention : "A ma fille".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter