Jean-Michel Jarre, Brigitte Bardot, Patrick Sébastien, Franck Dubosc... Ces people qui soutiennent (ou pas) les Gilets jaunes

People

Toute L'info sur

La Matinale

SOLIDAIRES - Jean-Michel Jarre témoigne à son tour de sa solidarité avec les Gilets jaunes. Avant lui, d'autres personnalités comme Brigitte Bardot ou Patrick Sébastien ont pris fait et cause pour le mouvement contestataire. Des gestes de solidarité sincères ou opportunistes ? Franck Dubosc a, lui, retiré son soutien aux manifestants.

Il y a quelques jours, Cyril Hanouna s'était proposé d'être leur porte-parole, un soutien qui a été loin de faire l'unanimité. Depuis, les Gilets jaunes ont reçu l'appui de plusieurs personnalités. Dernier coup de pouce en date, celui de Francis Lalanne. Dans une lettre publiée par Nice Matin, le chanteur a proposé ses services pour une éventuelle alliance en vue des élections européennes de 2019.

Quelques jours auparavant, c'est Jean-Michel Jarre qui avait témoigné de sa solidarité avec le mouvement. Après avoir exprimé son soutien sur Twitter dimanche dernier, le musicien français, qui vient de sortir deux albums, s'est expliqué auprès de nos confrères du Parisien. "En ce moment, je suis très fier d’être français et je suis fier des Gilets jaunes, dit-il. Je me sens très proche d’eux, comme chacun. On a tous en nous des Gilets jaunes."

Voir aussi

La semaine dernière, c'était Brigitte Bardot qui affichait sans ambages sa solidarité. "Avec vous !", a simplement écrit l'actrice du "Mépris" en légende d'une photo la montrant, pouces levés, revêtue de la fameuse tenue à côté de sa 4L blanche, dans un message posté sur son compte Twitter.

"Chaque être a sa dignité et il y a une vraie fracture qui est plus que sociale. Elle est élitiste aujourd'hui", a de son côté déclaré le 28 novembre sur CNews Patrick Sébastien, revendiquant "faire la fête avec ces gens-là" et appelant à respecter et à considérer les Gilets jaunes, pas à les balayer "d'un revers de main".

Dans la foulée, l'acteur Philippe Lellouche a également fait savoir, sur son compte Twitter, qu'il soutenait le mouvement. Sur les réseaux sociaux, il a ainsi commenté le message de Franck Dubosc à destinations des Gilets jaunes d'un simple "Avec toi, frérot!" en majuscule. De son côté, Michel Polnareff a décrit un mouvement "compréhensible" dans une interview pour Le Parisien. Le chanteur, exilé aux Etats-Unis, dit cependant être "frustré" de ne pas savoir "quoi faire pour eux", sauf "faire un joli disque, qui fasse oublier leurs problèmes".

Voir aussi

Avant eux, un autre humoriste, Arnaud Ducret, avait également diffusé un message remarqué. "Je vous soutiens les Gilets jaunes, on en a marre de casquer comme des porcs", avait-il lancé dans cette vidéo dans laquelle il annonçait qu'il ne pourrait pas se rendre à un festival organisé sur l'île de La Réunion, précisément parce que le mouvement y fait rage.

Mais il n'est pas le seul à avoir ainsi publiquement pris fait et cause pour la colère des manifestants. Le rappeur Kaaris n'a ainsi pas hésité à poser sur ses réseaux sociaux avec un gilet jaune assorti... d'une petite sacoche Vuitton et d'un message fleuri ("Monsieur l'agent je t'enfonce le triangle...).

De leur côté, les Toulousains de Bigflo & Oli se sont vus bloqués sur la route par des manifestants et, pour passer le barrage et se rendre à leur concert, ont publié un selfie avec un eux. Un soutien il est vrai contraint dans leur cas. 

Franck Dubosc revient sur son soutien

Les personnalités qui s'affichent ainsi sont-elles sincères ou cherchent-elles à s'attacher les faveurs d'un mouvement populaire ? Christophe Beaugrand pose la question dans sa chronique vidéo de la Matinale de LCI que vous retrouvez en tête de cet article. Pour l'heure, la liste des people qui ont ouvertement critiqué les Gilets jaunes est maigre : l'ex-aventurier de Koh Lanta Moundir s'est emporté contre le mouvement en dénonçant les propos racistes tenus par certains de ses membres. Mais il a depuis supprimé sa publication. 

Franck Dubosc, qui avait commencé par afficher son soutien aux Gilets jaunes, s'est finalement ravisé, considérant le mouvement trop "haineux", comme le montre une vidéo révélée par nos confrères du HuffPost.

L'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz a également pris ses distances avec le mouvement contestataire en répondant à un tweet qui s'étonnait de l'absence d'artistes dans ses rangs : "C'est peut-être qu'on n'est pas d'accord avec vos revendications".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter