JoeyStarr se livre sur ses amours et ses blessures

JoeyStarr se livre sur ses amours et ses blessures

RENCONTRE – Il enflamme la scène, il crève l'écran. JoeyStarr raconte son enfance cabossée et ses enfants chouchoutés, sa mauvaise humeur, la France et Samuel Paty.

Un enfant cabossé, un homme rugueux. Un rappeur incendiaire devenu une star populaire. Il enflammait la scène. Au cinéma, il crève l'écran. À 53 ans, JoeyStarr s'est apaisé. Père de trois enfants, papa poule dans la vraie vie. "J’ai appris la tendresse avec les enfants", se confie-t-il. Il rend aussi hommage aux profs, à Samuel Paty dans un clip où avec d'autres artistes, il récite le poème d'Eluard "Liberté".

Toute l'info sur

Sept à huit

Ses enfants, ses rencontres, ses succès, la culture l'ont changé. Il s'est débarrassé de la violence brute héritée d'une enfance sans mère. Le rappeur devenu comédien cache sous ses airs gougeant et un langage de rue, un hypersensible, fin et fulgurant. Vous allez découvrir JoeyStarr en papa aimant et responsable qui dit son amour pour la France. C'est le portrait de la semaine.

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Passe d'armes entre Marion Maréchal et Marine Le Pen au sujet d'Éric Zemmour

EN DIRECT - Covid-19 : les hospitalisations en baisse de 12% sur une semaine

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

230.000 euros de dommages et intérêts pour une coupe de cheveux ratée

Que font Eric Zemmour et Marion Maréchal en Hongrie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.