VIDÉO - Appelez-la désormais Shuhada : la chanteuse Sinead O’Connor s’est convertie à l’Islam

People
DirectLCI
RELIGION - Dans un message posté sur Instagram, la chanteuse irlandaise Sinead O’Connor, 51 ans, révèle s’être convertie à l’Islam. Celle qui fut autrefois ordonnée prêtre publiera l’an prochain un nouvel album sous son nouveau nom : Shuhada.

"C’est la conclusion naturelle de n’importe quel parcours théologique intelligent". Dans un message posté sur Instagram le 19 octobre, la chanteuse irlandaise Sinead O’Connor annonce s’être convertie à l’Islam. "Toutes les écritures mènent à l’Islam", avance-t-elle. "Ce qui rend toutes les autres écritures redondantes", ajoute l’artiste qui indique qu’il faudra désormais l’appeler Shuhada. 


Sur plusieurs photos, postées sur son compte Twitter, on peut la voir porter un voile islamique. Elle a d’ailleurs changé sa photo de profil, qui affiche désormais un détournement du célèbre slogan de la marque de sport Nike : "Wear a hijab, just do it !" (Portez un voile, juste faites-le – ndlr).

Quelques jours plus tôt, on pouvait la voir chanter l'Adhan, l'appel à la prière dans la religion musulmane, dans une vidéo postée sur Youtube...

Sinead O’ Connor, 51 ans, est une légende du rock alternatif des années 1990, révélée au grand public au début de la décennie par sa reprise de "Nothing Compares 2 U", le tube de Prince, classé n°1 partout dans le monde et porté par son clip poignant. Le look atypique de la chanteuse, et ses prises de positions publiques sur de nombreux sujets d'actualité - les droits des femmes, la guerre, la religion - ont également fait d’elle l’une des stars les plus controversées de sa génération.

En 1992, sur le plateau de l’émission américain "Saturday Night Live", elle déchirait la photo du Pape Jean-Paul II devant les caméras en lançant : "Fight the real enemy ! (Combattez le véritable ennemi - ndlr)", après avoir interprété une version a cappella de "War", la chanson de Bob Marley. Mal compris à l’époque, ce happening était destiné à dénoncer les actes pédophiles dans l’Eglise Catholique.

Ce qui ne signifie pas qu’elle n’est pas croyante, au contraire. En 1999, elle sera ordonnée prêtre de l’Eglise catholique et apostolique, en rupture avec le Vatican, se faisant alors appeler Bernadette Marie. Côté privé, Sinead O'Connor n'a jamais caché sa bisexualité. Elle s'est mariée à deux reprises, en 1987 avec le producteur John Reynolds, et en 2001 avec le journaliste John Waters. Elle a eu en tout quatre enfants.


Après son dernier divorce, elle sombre dans une profonde dépression et fait deux tentatives de suicide, les 5 et 10 janvier 2012. Coupée de sa famille, elle est portée disparue le 15 mai 2016, avant d’être retrouvée 24 heures plus tard dans un hôtel de l’Illinois. Sur les réseaux sociaux, elle reconnaît souffrir de problèmes psychiatriques.

Sa conversion à l’Islam, inattendue, est le nouveau rebondissement d’une carrière au cours de laquelle elle a régulièrement publié des albums. En 2012, elle recevra d’ailleurs une nomination aux Golden Globes pour la chanson "Lay your head down", enregistrée pour le film "Albert Nobbs" avec Glenn Close.

Cinq ans après "I’m not Bossy, I’m the Boss", elle publiera l’an prochain un nouvel opus intitulé "No Mud No Lotus". Le premier sous son nouveau nom… 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter