VIDÉO - Les sœurs D'Amelio, le phénomène TikTok

VIDÉO - Les sœurs D'Amelio, le phénomène TikTok
People

PEOPLE - Charli et Dixie D'Amelio : ces noms ne vous disent rien ? Pourtant, ces deux sœurs américaines, encore lycéennes, enchaînent les projets très médiatisés : podcast, chanson, pub ... Et tout ça, grâce à une chorégraphie de seulement 15 secondes postée en 2019 sur TikTok.

A toutes celles et ceux qui n’ont jamais mis un pied sur TikTok, une application de partage de vidéo, le nom "D'Amelio" ne dira sûrement rien. Pourtant, Charli et Dixie D'Amelio, deux lycéennes américaines, font parti des (ex)"inconnues" les plus célèbres du web, grâce à cette application. Inscrites il y a à peine quelques mois, elles cumulent aujourd'hui, à elles deux, des chiffres qui font tourner toutes les têtes. 

Lire aussi

L’une, Charli, vient à peine d’avoir 16 ans et présente déjà 70 millions d’abonnés. Elle est la personne la plus suivie sur la plateforme. Passionnée de danse, elle pratique depuis ses 3 ans, elle en a fait le principal sujet de son compte créé en avril 2019, où se superposent les chorégraphies inventées ou reprises à d’autres. Sa sœur, Dixie, de deux ans son aînée et visiblement animée par son récent succès, rejoint TikTok quelques semaines plus tard, en octobre 2019. Aujourd'hui, elle affiche "seulement" 30 millions d’abonnés à son compteur.  En un an, elles se font connaitre un peu partout, en dehors de l'application. 

La raison du succès ? Elles n’en n’ont aucune idée

Mais qu’est-ce qui peut expliquer le succès fulgurant des sœurs D'Amelio ? Quand on ne connaît pas l’application, pas grand chose. Charli, que le New York Times a surnommée, à raison, la "reine régnante" (Reigning queen) de TikTok, ne se l'explique pas davantage. "Ne vous inquiétez pas, je ne comprends pas non plus le battage médiatique" pouvait-on lire un moment, dans la description de son compte.  

Pourtant, tout commence avec une vidéo en duo avec une autre utilisatrice. Une option permet de répondre à une publication de quelqu’un avec une autre vidéo. Pour celle-ci, l’idée est très simple : reproduire quelques pas de danse. La "vidéo-réponse" est publiée. "J’ai eu 90 likes, est ensuite, c’est passé à 500 likes, puis à 10.000. C’est monté jusqu’à 50.000", se rappelle-t-elle sur le plateau du de late show de Jimmy Fallon. Tout ça en quelques heures. "Mon téléphone n’arrêtait pas de vibrer", ajoute-t-elle.

Pour la magazine américain Distractify, tout est une question de chance, de bon timing, de persistance et de la recette secrète de TikTok. Avec son algorithme, que personne ne comprend vraiment, TikTok peut vous offrir le succès avec moins d’une minute de contenu. Plus une vidéo (et le compte qui lui est associé) est commentée, en bien ou en mal, plus elle est visible. La jeune fille étant arrivée sur la plateforme relativement tôt, elle a accumulé en notoriété. Quant à Dixie, elle ne s'en cache pas, elle doit une partie de sa popularité à ses liens avec sa sœur.

Pas question toutefois de se servir de ce succès naissant à mauvais escient. Alors, qui dit confinement dit, par exemple, création d'une chorégraphie spéciale "distanciation physique" par Charli : la #distancedance à reproduire sur TikTok. Une commande qui vient directement du gouverneur de l’Ohio.

L'objectif : rappeler les mesures sanitaires contre le covid-19, encourager les jeunes (et les moins jeunes) à rester chez eux, mais surtout pouvoir récolter des dons. La multinationale de produits hygiéniques et cosmétiques Procter & Gamble s'est jointe au projet et a promis de donner aux familles américaines dans le besoin, si la vidéo atteignait trois millions de vues. En trois jours, l'objectif et atteint et largement dépassé. Avec 190 millions de vues, elle est la vidéo la plus populaire de la plateforme. 

Du like et de plus en plus de contrats

Il faut dire qu'aux États-Unis, être connues sur un réseau social peut ouvrir de nombreuses portes. Désormais, pas question de se limiter à TikTok. De son côté, Charli se lance dans une carrière timide de comédienne. On la voit ainsi apparaître, auprès de 18 personnalités américaines, dans une pub de Hummus. Attention, pas n’importe laquelle :  le spot est diffusé spécialement pendant le SuperBowl, l'événement sportif le plus suivi de l’année, où il n'est pas rare de voir défiler de nombreuses célébrités.

La jeune fille séduit aussi l'industrie audiovisuelle britannique, puisqu'elle prête sa voix à un personnage du film d’animation Stardog & Turbocat (2019, exclusif en France), aux côtés de Nick Frost (Good Morning Englang, Hot Fuzz) et Bill Nighy (Love Actually). 

Dixie, elle, lorgne plutôt le milieu de la musique. Le 26 juin 2020, elle sort son premier single Be Happy, produit pendant le confinement et se distingue alors dans la catégorie des artistes émergents les plus écoutés. 

Mannequinat, projet de podcast, vlog (blog vidéo) sponsorisés, et le dernier projet en date : un ligne de maquillage. La liste s’allonge de semaine en semaine, alors pour gérer tout ça quand on est à peine majeur, il vaut mieux une famille présente. Pas de soucis de ce côté-là : le père Marc D'Amelio, homme d’affaires, se décrit comme le "PDG de la famille D'Amelio" sur Twitter. Versé dans la politique, il concourt pour le siège de sénateur dans l'Etat du Connecticut, en tant que candidat indépendant, après avoir tenté l'aventure chez les républicains.

Chez les D'Amelio, tout le monde a désormais un compte TikTok personnel, en plus de celui commun à toute la famille (@dameliofamilyofficial). On aurait presque envie de les comparer à une famille de célèbres influenceurs, les Kardashian… mais version TikTok. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent