VIDÉO - Maëva Coucke : Miss France 2018 est arrivée en Chine, découvrez son costume national pour Miss Monde

People

ALLEZ LES BLEUES - C'est fait, Maëva Coucke a enfin posé ses cinq valises à Sanya, en Chine, où elle entame un mois de préparation intensif avant le concours international de beauté qui s'y déroulera le 8 décembre. Au premier jour de l'aventure, elle a partagé un avant-goût de sa tenue tricolore sur ses réseaux sociaux.

Quatorze heures de vol n'ont rien enlevé à sa bonne humeur. Et à sa détermination. C'est avec la volonté d'en découdre que Maëva Coucke est arrivée en Chine, lundi 12 novembre, pour démarrer sa préparation au concours Miss Monde. "L'aventure peut commencer", a-t-elle écrit sur Instagram en légende d'une photo de sa célèbre écharpe posée près du hublot. Miss France 2018 a déjà pris ses quartiers à Sanya, où l'élection se tiendra le 8 décembre. 

Quelques heures à peine après son arrivée, la jeune femme de 24 ans avait déjà enfilé son costume national. Pour son look 100% français, Maëva Coucke a opté pour une robe marinière près du corps rehaussé d'un boléro à sequins rouges, foulard autour du cou et mini-béret nonchalamment posé sur la tête. Elle en a donné un aperçu aux quelque 304.000 personnes qui la suivent sur Instagram, dévoilant au passage les tenues de certaines concurrentes. 

Voir cette publication sur Instagram

Après 14h d’avion je suis bien arrivée à Sanya, l’aventure peut commencer 😍🇫🇷 #missworld #roadtomissworld

Une publication partagée par Maëva Coucke (@maevacouckeoff) le

En vidéo

Préparatifs, valises, cause à défendre : les confidences de Maëva Coucke avant Miss Monde

Lire aussi

Elles seront 120 au total à tenter de décrocher la couronne de Miss Monde. Avant le jour J, les candidates ont un programme assez chargé. "On va faire beaucoup d'activités, un peu comme à Miss France. La seconde partie sera plus consacrée aux répétitions. On va apprendre les chorégraphies, les placements", nous racontait Maëva Coucke avant son départ pour la Chine. L'objectif ? "Ramener la couronne à la maison". Ce qui serait une première pour une Française depuis 65 ans.

Lire et commenter