VIDÉO - Minute de silence, flocons et émotion : regardez la dernière collection de Karl Lagerfeld dévoilée par Chanel

People

Toute L'info sur

La mort de Karl Lagerfeld

ADIEUX AU KAISER - La maison aux deux C entrelacés a présenté ce mardi sous la verrière du Grand Palais à Paris la dernière collection dessinée par Karl Lagerfeld. Un défilé hommage au couturier décédé il y a deux semaines qui s'est déroulé dans un décor de station de ski.

C'était le défilé le plus attendu de la Fashion week parisienne. Et pour cause : la collection automne/hiver 2019/2020 présentée ce mardi matin par Chanel, comme à l'accoutumée sous la verrière du Grand palais à Paris, est la dernière dessinée par Karl Lagerfeld, décédé il y a deux semaines. 

Un défilé hommage à celui qui a tenu les rênes de la maison durant 36 ans et qui était, sans nul doute, l'un des derniers géants de la haute couture. Une minute de silence a d'ailleurs été observée avant le début de la présentation de cette collection intitulée : "Chanel in the snow", une station de ski ayant été reconstituée pour l'occasion. C'est Cara Delevingne qui a ouvert le bal de ce défilé.  Pénélope Cruz était habillée de blanc, affichant un large sourire. Il s'est achevé au son de "We could be heroes", de David Bowie. 

Lire aussi

Un défilé qui marque aussi le passage de relais entre le kaiser de la mode est celle qui lui a succédé chez Chanel depuis sa mort, le 5 mars dernier :  Virginie Viard, sa collaboratrice durant près de 30 ans. Karl Lagerfeld présentait la styliste et costumière française de 57 ans comme ses "bras droit et bras gauche à la fois". Elle avait expliqué à l'AFP en 2015 être "complémentaire" avec le directeur artistique de la maison : "Je le comprends bien, j'arrive à sublimer ce qu'il a envie de faire, j'ai compris où il voulait emmener Chanel".

Lire aussi

Les adieux de Fendi et Chloé

Vendredi, la marque Chloé avait elle aussi rendu hommage à Karl Lagerfeld, directeur artistique de la marque de 1964 à 1983,

en distribuant des photos rétro annotées de sentences du couturier, connu pour son sens de la formule :"Le jour, on est forcément fonctionnel. Raison de plus pour être déraisonnable le soir. Follement gai. Terriblement audacieux", pouvait-on lire. 

Le 21 février dernier, à la Fashion week de Milan, c'était au tour de Fendi de lui faire ses adieux, en présentant un défilé "testament". Le styliste allemand a en effet collaboré avec la marque italienne durant près de 54 ans. Il avait fait ses débuts en 1965 dans la maison de couture, appelé à l'époque par les cinq sœurs Fendi qui avaient repris l'affaire familiale : Paola, Anna, Franca, Carla et Alda. 

Le Musée des Arts décoratifs de Paris présente par ailleurs temporairement quatre des créations du génie de la mode griffées 

Chloé ou Chanel qui évoquent notamment son goût pour le XVIIIe siècle, l'Art déco et le style Memphis dont il fut un fervent collectionneur.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter