Miss France 2018 : découvrez Nicolas Fafiotte, le couturier qui sublime les 5 finalistes depuis plus de 10 ans

PETITE MAIN - Il apporte avec ses équipes la dernière touche aux robes de princesses que revêtiront les cinq dernières Miss encore en lice pour la couronne, ce samedi 16 décembre à Châteauroux. Une mission que le couturier lyonnais mène avec passion depuis sa rencontre avec Sylvie Tellier lors de l'élection de Miss Lyon en 2001.

Ils fêtent cette année leurs 10 ans de collaboration. Mais l'histoire d'amour entre Nicolas Fafiotte et les Miss a commencé il y a bien plus longtemps, à Lyon. En 2001, le couturier qui débute est sollicité par le comité Miss France pour habiller l'une des candidates pour son passage devant le jury de pré-sélection. Il s'agit de Miss Lyon, une certaine Sylvie Tellier. Quelques semaines plus tard, la jeune femme est sacrée Miss France 2002 dans une robe également signée du styliste lyonnais. "J'étais super surpris parce que j'étais devant ma télé  en me disant 'tiens, la petite que j'ai habillée, est-ce qu'elle a ses chances ?' Et du coup, elle devient Miss France. Le truc dingue, c'est que Sylvie est arrivée deux semaines après avec sa couronne en me disant : 'J'adorerais que tu m'habilles car c'est grâce à toi que j'ai eu une robe pour le jury de pré-sélection'. C'est une vraie histoire entre nous", raconte-t-il à RCF. 

Nicolas Fafiotte réalise ses premières créations à l'âge de 15 ans. "L'adolescent, qui ne trouve pas assez d'originalité aux vêtements proposés dans le prêt-à-porter commence à imaginer des cravates et des gilets", écrit Le Progrès. Il poursuit des études de comptabilité sans pour autant oublier sa passion première. "J'ai pris des rideaux pour faire des robes et j'ai trouvé des sponsors", raconte-t-il au quotidien régional à propos de son premier défilé organisé... pour clore son année scolaire de futur comptable. "Mon seul but était d'intégrer une école de mode. Je consacrais mes soirées à élaborer des vêtements", poursuit-il. Diplômé de l'école Esmod, il se perfectionnne au sein des maisons Emmanuel Ungaro, Yves Saint Laurent et Christian Lacroix. Avant de se lancer à son compte en 2002.

Il a dessiné la robe de mariée de Sylvie Tellier

Sa spécialité ? "La création de robes de mariées et de robes du soir sur-mesure, entièrement conçues et fabriquées dans son atelier lyonnais", situé tout près de la place Bellecour. C'est lui qui a d'ailleurs signé la robe de mariée de Sylvie Tellier lors de ses noces à Porquerolles l'été dernier. Cuir, dentelle, tulle, sequins (et même chocolat, lors du traditionnel défilé du Salon du chocolat de Paris)... Aucune matière ne lui échappe. Les tenues de gala dessinées pour les finalistes du concours Miss France, présentées sur son site internet, en témoignent.  Il habille également Sylvie Tellier lors de la cérémonie. De quoi retenir l'attention de la marque Etam avec laquelle il collabore pour son Live Fashion Show depuis 2013.

Les robes qu'on fait depuis plusieurs années fonctionnent avec des pièces séparéesNicolas Fafiotte livre ses secrets de fabrication

Auprès du blog Bulles de mode, Nicolas Fafiotte note "deux contraintes principales" concernant ses créations Miss France : "les robes doivent être pratiques à enfiler et bien sûr adaptables à toutes les morphologies des candidates, car jusqu'au dernier moment nous ne connaissons pas les noms des finalistes". Il utilise alors à chaque fois la même technique. "Les robes qu'on fait depuis plusieurs années fonctionnent avec des pièces séparées. On a l'impression que c'est une robe mais c'est en fait une jupe et un bustier. Souvent le bustier est lacé dans le dos, ce qui fait qu'on peut régler les tailles. Pour l'instant, on n'a jamais eu de souci mais on a tout le temps peur", détaille-t-il sur RCF.

"Un vent de fête et de légèreté soufflera cette année sur les Miss, dans une profusion de tulle et de paillettes", promet l'Organisation Miss France pour les modèles  que les télespectateurs découvriront le 16 décembre. "Sylvie Tellier présentera l'élection dans une robe de bal modernisée et une deuxième robe dans un esprit cocktail, faisant la part belle aux jeux de transparence", poursuit le communiqué. Nicolas Fafiotte a déjà donné un avant-goût de ce qui nous attend en dévoilant l'un de ses croquis sur Instagram. 

Retrouvez toutes les informations sur l'élection de Miss France 2018 dans notre dossier spécial et sur le site officiel de Miss France sur MYTF1.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Maëva Coucke sacrée Miss France 2018

Plus d'articles

Sur le même sujet