VIDÉO - "À bientôt James, et bon courage" : il y a un mois, le message touchant de Charles Aznavour à LeBron James

People
DISPARITION - Au mois d'août, LeBron James avait révélé sur Instagram être un grand fan de Charles Aznavour, décédé ce lundi à l'âge de 94 ans. Trois semaines avant sa mort, le chanteur lui avait répondu directement dans une émission de télévision, pour ce qui restera l'une de ses dernières apparitions en public de l'artiste.

Le talent de Charles Aznavour a dépassé largement les frontières de la France. Pendant l'été, LeBron James avait dévoilé son goût pour les chansons de l'interprète de "La Bohème". L'ailier des Los Angeles Lakers avait partagé sur Instagram sa playlist matinale en de courtes vidéos avec, en bande sonore, "Sa jeunesse" et "Ma fille", deux titres du répertoire de l'artiste franco-arménien, disparu ce lundi 1er octobre à l'âge de 94 ans après 70 ans d'une carrière riche de 1200 chansons, d'une soixantaine de films et de multiples récompenses. "Si paisible et élégant", résumait en deux mots la star américaine de la NBA dans sa story.

De passage à Paris début septembre, pour les besoins d'une campagne promotionnelle, LeBron James était l'invité de l'émission "Clique", diffusée sur Canal+. L'occasion pour Charles Aznavour, honoré par le message du "King", de lui répondre en personne par vidéo interposée. 

"James, c'est Charles Aznavour. J'ai appris que tu aimais bien mes chansons. Et moi de l'autre côté, le sport que tu pratiques est un des sports que je préfère. Je ne suis pas très sportif à part ça", expliquait Charles Aznavour. Avant de conclure : "Je pense que tout se passe très bien pour toi, je pense que l'on se rencontrera un de ces jours. À bientôt James, et bon courage". Un message émouvant qui n'avait pas laissé insensible le triple champion NBA. "C'est incroyable !", avait-il répondu, non sans émotion. Dommage, ils n'auront pas eu cette chance. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Charles Aznavour : l'adieu au dernier géant de la chanson française

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter