Keith Flint, l'emblématique chanteur du groupe Prodigy, s'est suicidé à l'âge de 49 ans

Keith Flint, l'emblématique chanteur du groupe Prodigy, s'est suicidé à l'âge de 49 ans

DISPARITION - Keith Flint a été retrouvé mort ce lundi matin. Le charismatique chanteur du groupe "The Prodigy", qui avait 49 ans, s'est suicidé.

Keith Flint, chanteur emblématique du groupe culte des années 1990 The Prodigy, est mort, ont annoncé ce lundi les médias anglo-saxons. "C'est avec un grand choc et une profonde tristesse que nous confirmons le décès de notre frère et meilleur ami Keith Flint", a ensuite écrit le groupe dans un communiqué. "Un véritable pionnier, un innovateur, une légende. Il nous manquera pour toujours".

Son corps été retrouvé chez lui dans la matinée à Dunmow dans l'Essex, rapporte The Sun. Sur Instagram, le compte officiel du groupe a indiqué qu'il s'agissait d'un suicide.

Lire aussi

Cette disparition survient alors que The Prodigy a entamé une tournée internationale pour promouvoir son septième album, No Tourists, avec des étapes en Colombie et en Autriche début avril, plusieurs dates aux Etats-Unis au mois de mai et en France au cours de l'été. 

Personnage charismatique au look démoniaque, avec cheveux hérissés, ses piercing et tatouages qui faisaient peur aux enfants, Keith Flint avait frappé les esprits avec son interprétation du titre Firestarter, en 1996. Mixant des éléments punks et de music dance, il avait contribué à faire de The Prodigy l'un des groupes les plus influents de la scène rave underground après la sortie de l'album The Fat Of The Land, en 1997, qui contient notamment le hit controversé Smack My Bitch Up.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

Les 65-75 ans, avec comorbidités, "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter