Mort de Michel Aumont, l'acteur du "Placard" ou de "Palais royal", à l’âge de 82 ans

People

DISPARITION - Le comédien de théâtre et de cinéma Michel Aumont est décédé mercredi à l'âge de 82 ans. Il s'était notamment fait remarquer dans "Courage fuyons" d’Yves Robert et "Un dimanche à la campagne" de Bertrand Tavernier, ou plus récemment dans des comédies populaires comme "Le Placard" de Francis Veber et "Palais royal !" de Valérie Lemercier.

C'était un grand homme de théâtre. Et un habitué des seconds rôles au cinéma. Michel Aumont est décédé mercredi 28 août à l'âge de 82 ans, a annoncé ce jeudi sa famille. Sociétaire honoraire de la Comédie Française, Michel Aumont a débuté sa carrière sur les planches avant de se lancer dans la télévision puis le cinéma dans les années 1970. Remarqué dans le film de Michel Deville "La femme en bleu", il tourne ensuite sous la direction de réalisateurs de renom tels que Claude Chabrol ("Nada"), Claude Zidi ("La Course à l'échalotte"), Francis Veber ("Mort d'un pourri") ou encore Jean-Jacques Annaud ("Coup de tête"). Habitué aux rôles d'homme politique ou de policier, il se fait plus discret dans les années 1980 avant de revenir sur le devant de la scène la décennie suivante.

Voir aussi

Trois nominations au César du meilleur second rôle

On le voit à nouveau dans la peau d'un commissaire dans "Ripoux contre ripoux", de Claude Zidi, ainsi que dans toutes les réalisations de Francis Veber dans les années 2000 : "Le Placard", "Tais-toi !", "La Doublure" et "L' Emmerdeur". On se souvient également de lui dans la peau du chef du protocole dans la comédie "Palais royal !" de Valérie Lemercier.

Nommé à trois reprises pour le César du meilleur second rôle masculin pour "Des enfants gâtés" (1978), "Courage Fuyons" (1980) et "Un dimanche à la campagne" (1985), il s'illustre également à la télévision ("A droite toute", "Braquage en famille", "La Reine morte"). Comme le dit joliment son portrait sur le site de la Comédie française : "Il donne une humanité et une présence à ses personnages qui le font remarquer en toutes occasions, y compris dans la figuration".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter