VIDÉO - "Nous avons tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday" : l'hommage de l'Assemblée nationale

STANDING OVATION - A l'Assemblée nationale, les députés ont rendu un vibrant hommage à l'idole. "Il est normal que l'émotion teinte les débats de cet hémicycle", a notamment déclaré le Premier ministre Edouard Philippe.

Les hommages à l'adresse du monument du rock français continuent d'affluer. Parmi eux, celui de l'Assemblée nationale en préambule des questions au gouvernement. Son président, François de Rugy (LREM), a tenu a évoquer la disparition du chanteur survenue dans la nuit de mardi à mercredi après un long combat contre la maladie.

La "bête de scène"

"Mesdames et messieurs les députés, je sais exprimer votre sentiment en disant qu'à l'image des Françaises et des Français, nous avons tous quelque chose de Johnny Hallyday", a ainsi déclaré de Rugy devant l'hémicycle. À cette annonce, des nombreux députés se sont levés de leur siège pour honorer la mémoire du chanteur. Et une salve d'applaudissements a alors retenti.


Consécutif à cet évènement rare, la députée Brigitte Kuster a évoqué le crooner lors de la première question posée au cours de la séance. "L'émotion provoquée par sa disparition est à la hauteur de la place qu'il occupe dans le coeur des Français" a indiqué la députée LR qualifiant aussi l'interprète de "Que je t'aime" de "gueule de cinéma" et de "bête de scène".


Un discours auquel le Premier ministre Edouard Philippe a immédiatement réagi.

Lorsque le peuple français est ému, il est normal que l'émotion teinte les débats de cet hémicycle. Edouard Philippe

"Notre hémicycle représente le peuple Français. Lorsque le peuple français est en colère, il est naturel que les débats agitent cet hémicycle. Lorsque le peuple français est ému, il est normal que l'émotion teinte les débats de cet hémicycle." a témoigné le chef du gouvernement. "Johnny Hallyday avait une place très particulière dans notre pays", a ajouté l'ancien maire du Havre qui souligne qu'Emmanuel Macron réfléchit à un hommage national pour le chanteur. Une cérémonie qui, si elle est décidée, ne pourra se faire qu'"en accord avec la famille".


En déplacement officiel en Algérie ce mercredi, le président de la République a estimé que Johnny Hallyday "fait partie des héros français".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet