Pierre Perret, un défenseur acharné de la liberté d'expression

Pierre Perret, un défenseur acharné de la liberté d'expression

PORTRAIT – Il est depuis 65 ans le centre de la liberté d'expression en chanson. Pierre Perret réagit aux attaques de ceux qui ne supportent pas le droit au blasphème, mais aussi à la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement.

Pierre Perret nous reçoit dans sa maison en Seine-et-Marne où il est confiné, comme des dizaines de millions de Français. Le confinement inspire ce poète toujours enfantin, espiègle, populaire, révolté. Sa dernière chanson "Les confinis" a atteint trois millions de vues sur Internet.

Depuis 65 ans qu'il écrit et qu'il chante, Pierre Perret est un défenseur acharné de la liberté d'expression. Ce chanteur populaire auquel on doit des chansons légères, grivoises, est aussi l'auteur de textes forts devenus des hymnes de la lutte contre le racisme ou la violence fait aux femmes. Comment ce libre-penseur juge-t-il les attaques contre la liberté d'expression ? Comment cet amoureux de liberté et de culture vit-il le confinement ? Ce grand monsieur de la chanson française, qui n'a toujours pas la langue dans sa poche, répondra aux questions d'Audrey Crespo-Mara dans le "Portrait de la semaine".

La tournée de Pierre Perret intitulée "Mes adieux provisoires" est prévue pour mars prochain. Il publie également aux éditions Irfan "Aphorismes et blues".

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Toute l'info sur

Sept à huit

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Le vaccin Pfizer/BioNTech approuvé pour une utilisation au Royaume-Uni

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter