Pourquoi Hélène Rollès est invitée à dîner à l'Elysée ce lundi soir

People
DIPLOMATIE - Ce lundi 25 mars, Emmanuel Macron accueille le président chinois Xi Jinping. La chanteuse Hélène Rollès fait partie des invités au dîner d'Etat donné en son honneur à l'Elysée.

"Hélène, je m’appelle Hélène…" Ce refrain mythique, Xi Jinping va peut-être le fredonner ce lundi à l’Elysée. Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a en effet convié la chanteuse et comédienne Hélène Rollès au dîner organisé à l’Elysée en l’honneur du président chinois, actuellement en tournée diplomatique en Europe. Elle ne sera pas la seule star présente. En effet, l'acteur Alain Delon et le compositeur Jean-Michel Jarre seront aussi de la partie. 


Rien de tout à fait surprenant puisque la star des productions AB est une superstar en Chine depuis de longues années. En 2015, elle y a en effet donné pas moins de 14 concerts dans le cadre d'une tournée passée par les plus grandes villes du pays, à raison de 1.208 yuans (184 euros) pour un ticket VIP. Début 2014, la jeune femme avait également chanté pour le gala télévisé du Nouvel An chinois sur une chaîne nationale.

Quand j'écoute les chansons romantiques d'Hélène, j'ai l'impression d'être sur les Champs-Elysées en train de boire un caféUne spectatrice chinoise interrogée en 2015 par l'AFP

L’histoire d’amour entre Hélène Rollès et la Chine remonte au début des années 1990 lorsqu’elle avait chanté à Shanghai  en première partie de l'animatrice Dorothée dans un stade de 30.000 places, un concert monstre relayé en direct à la télévision. Trois ans plus tard, la chanson "Je m’appelle Hélène", générique de la série "Hélène et les garçons" diffusée sur TF1, allait faire le tour du monde.

Au fil des années, cette ballade romantique qui marqué sa génération s’est imposée comme l’un des morceaux français préférés du public asiatique, au même titre que "La vie en rose" d’Edith Piaf ou "Moi, Lolita" d’Alizée. "Quand j'écoute les chansons romantiques d'Hélène, j'ai l'impression d'être sur les Champs-Elysées en train de boire un café", expliquait en 2015 Qiao Jia, une jeune spectatrice, à l’AFP.


Dans une interview accordée en 2016 à Télé-Loisirs, Hélène Rollès révélait prendre des cours afin de chanter en mandarin. "C’est assez compliqué, j’apprends phonétiquement", avouait celle qu'on peut suivre désormais dans "Les Mystères de l'amour", chaque semaine sur TMC.

"J’essaie aussi d’apprendre la langue, mais c’est très compliqué", avouait la chanteuse et comédienne. "Je connais des chansons en chinois, de Teresa Teng, parce qu’ils me comparent à elle, c’est leur Edith Piaf là-bas." Suffisant pour servir de traductrice à Emmanuel Macron ce lundi ? 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter