VIDÉO - Quand Jim Carrey fait passer un test de dépistage du virus Ebola à David Letterman

People

HUMOUR - Pour le comédien Jim Carrey, on peut rire de tout. Même du virus Ebola et de l'Etat islamique. Extrait.

Mieux vaut prévenir que guérir. Voilà un adage cher à Jim Carrey , qui a décidé de prendre toutes ses précautions depuis la propagation du virus Ebola. De passage sur le plateau du talk-show de David Letterman, à New York, le comédien a donc décidé de faire passer un test de dépistage à l'animateur.

"Il en faut plus pour m'effrayer !"

Avant de commencer son interview, Jim Carrey a ainsi tendu un thermomètre à David Letterman, afin de s'assurer qu'il n'avait pas de fièvre. Le comédien a poursuivi en le soumettant à un petit questionnaire. "Avez-vous récemment voyagé à l'étranger ? Avez-vous déjà embrassé un singe ou lécher les toilettes d'un aéroport ?", lui a-t-il alors demandé, avant de poursuivre en ironisant sur les psychoses des Américains : "Faites-vous partie ou avez-vous l'intention de devenir un membre de l'Etat islamique ?"

Interrogé sur ses inquiétudes au sujet d'Ebola, alors qu'il voyage à travers le monde dans le cadre de la promotion du film Dumb et Dumber De (en salles le 14 novembre en France), Jim Carrey s'est voulu tout aussi ironique. "Quand vous avez assuré quelques tournées promotionnelles, la mort est bienvenue. J'ai été marié quelque temps, il en faut plus pour m'effrayer !", a-t-il déclaré avec humour.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter