"Un manque, une came" : Patrick Sébastien raconte sa "désintox" de la télé

"Un manque, une came" : Patrick Sébastien raconte sa "désintox" de la télé

REPORTAGE - Deux ans après avoir quitté le petit écran où il a officié pendant près de 35 ans, Patrick Sébastien entame une nouvelle vie, partageant son temps entre Paris et sa vie de famille à Martel, dans le Lot. Chanson, théâtre, tournée... A 67 ans, il n'a pas vraiment l'intention de s'arrêter.

Pendant 35 ans, il a rythmé les samedis soir de millions de Français, s'offrant même la plus forte audience de la télévision pour une émission de divertissement, avec 17.494.400 téléspectateurs le 26 novembre 1992 devant son "grand bluff".  Patrick Sébastien fait partie des monstres sacrés du petit écran. Mais en octobre 2018, écran noir. L’animateur des Années bonheur et du Plus grand cabaret du monde est remercié par France 2. Un coup dur qui a rapidement laissé place à un manque. 

"En 35 ans, je n’ai pas passé un mois sans être au moins une fois le samedi chez les gens. Pour moi, c’est un manque, c’est une came. Donc, il faut se désintoxiquer de ça", explique-t-il aux équipes de Sept à Huit. Depuis son éviction, l’entreprise de production de Patrick Sébastien - qui faisait travailler 170 intermittents - tourne au ralenti. Il ne reste que cinq salariés sur douze dans ses bureaux, dont sa femme Nana, directrice générale.

Toute l'info sur

Sept à huit

Un amoureux des mots

Boulimique de travail, Patrick Sébastien entend bien prendre sa revanche. Si le Plus grand cabaret du monde n’apparaît plus sur les écrans, il a décidé de le transporter sur scène. Néanmoins, en raison de la crise du Covid-19, il a décidé de repousser cette grande tournée, prévue dans tous les Zéniths de France, à l’automne 2021.

Passionné des mots, avec comme rêve d’enfant de devenir professeur de lettres, Patrick Sébastien a décidé de partager cet amour avec un public populaire, dont il se sent proche : "Le but d’un artiste, c’est de donner une émotion aux gens. Et l’émotion peut être sous toute forme. J’aurais pu être un écrivain sérieux, un philosophe … Pour mon ego, ça aurait été très bien, on m’aurait estimé. Mais par rapport aux gens d’où je viens, je les aurais laissé tomber. Je ne veux pas laisser tomber ces gens-là."

Le théâtre, sa nouvelle vie

Résultat : en vingt ans de chansons populaires, l’homme aux multiples casquettes a vendu trois millions de disques, dont 500.000 pour son fameux titre "Les Sardines". A l’abri du besoin, 36 ans après avoir quitté sa Corrèze natale, il a troqué les grandes soirées arrosées à Saint-Tropez pour un quotidien plus sage, partagé entre ses activités à Paris et sa vie de famille dans le sud-ouest, à Martel, dans le Lot, avec sa femme Nana et sa fille adoptive, Lily, âgée de 13 ans. A défaut de faire l’animateur, Patrick Sébastien fait désormais l’acteur, au théâtre.

Au moment du tournage du reportage de Sept à Huit, le deuxième confinement n’était pas encore en vigueur et l’homme de 67 ans se produisait dans une pièce qu’il avait lui-même écrite et dans laquelle il tenait le rôle principal : "Louis XVI.fr". Dans cette pièce de boulevard, qu’il a joué à trois reprises, il abordait le professeur Raoult, les chaînes infos ou encore les Gilets jaunes. "C’est la morale de la pièce. En presque trois siècles, ça n’a pas beaucoup changé. Les inégalités entre les pauvres et les riches sont les mêmes", souligne-t-il.

Lire aussi

Je suis content que mon copain Bigard ait renoncé à cette connerie d'aller se présenter- Patrick Sébastien

Proche d’hommes de pouvoir comme Mitterrand ou Chirac, Patrick Sébastien a voulu franchir le pas et se lancer en politique en 2010. "J’étais allé voir Chirac, en lui disant que je voudrais monter un mouvement comme ça. Il m’avait dit : 'Ne fais pas de politique, tu en fais déjà, à ta manière.' C’est pour ça que je suis content que mon copain Bigard ait renoncé à cette connerie d’aller se présenter. Ne va pas te mélanger avec ces gens-là", raconte Patrick Sébastien.

"Je n’ai rien contre Macron. Je le connais bien, il est très intelligent. J’ai son numéro de téléphone, on s’envoie des SMS de temps en temps et moi je me fais l’interprète des gens", ajoute l’ancien animateur TV. Insubmersible, Patrick Sébastien continue de travailler de multiples projets et n’est pas près de prendre sa retraite. Il prépare actuellement deux nouvelles pièces de théâtre, un jeu télévisé et une tournée des plages.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Les Français interdits de ski à l’étranger pour Noël : Macron crée la polémique

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter