Le prince Louis fête son premier anniversaire avec des photos inédites toutes craquantes

Le prince Louis fête son premier anniversaire avec des photos inédites toutes craquantes
People

ROYAL BABY - Le benjamin de Kate et William, né le 23 avril 2018, dévoile ses dents sur trois clichés pris par sa mère dans leur demeure du Norfolk le mois dernier et publiés ce mardi à l'occasion de son premier anniversaire.

Il vous rappelle quelqu'un ? Rien d'étonnant. Le prince Louis ressemble trait pour trait à son frère le prince George, dont il a hérité des joues bien rondes, et à sa soeur la princesse Charlotte avec qui il partage les mêmes yeux en amande. Il y a quelques jours, le dernier-né de Kate Middleton et du prince William a eu droit, comme ses aînés, à une séance photo particulière devant l'objectif de sa célèbre maman pour célébrer en grandes pompes son premier anniversaire.

Les trois clichés ont été partagés lundi 22 avril au soir sur les réseaux sociaux de Kensington Palace et faisaient la Une des journaux britanniques ce mardi 23 avril, un an jour pour jour après la naissance très commentée du troisième royal baby. Kensington Palace précise que les photos ont été prises "un peu plus tôt dans le mois" par la duchesse de Cambridge "dans leur demeure du Norfolk", à Anmer Hall. Le prince Louis y apparaît tantôt avec un sweat en laine bordeaux, tantôt avec un sweat bleu sur lequel est dessiné un chien - deux produits que les Anglais s'arrachaient déjà en ligne. Mais toujours la bouche ouverte, laissant apparaître ses deux quenottes.

Voir aussi

La dernière fois qu'on a vu le prince Louis, c'était aussi sur papier glacé, sur la carte de Noël des Cambridge. Le petit garçon, cinquième dans l'ordre d'accession au trône, n'a effectué que deux sorties officielles jusqu'à présent. Il a évidemment été photographié sous tous les angles dans les bras de sa mère à la sortie de la maternité, puis lors de son baptême en juillet. 

Avec l'arrivée de son royal cousin ou de sa royale cousine dans les prochains jours, baby Louis devrait encore grappiller quelques semaines de tranquillité médiatique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter