"C'est très difficile d'apprendre à aimer" : Laeticia Hallyday parle de son nouvel amour et de sa nouvelle vie

"C'est très difficile d'apprendre à aimer" : Laeticia Hallyday parle de son nouvel amour et de sa nouvelle vie
People

EXCLUSIF - Invitée du "Portrait de la semaine" de 7 à 8, ce dimanche 18 octobre, Laeticia Hallyday parle de ses filles, et du nouvel homme qui partage sa vie, trois ans après la disparition de Johnny. Découvrez un extrait en avant-première.

Son visage était redevenu rare à la télévision, après la tempête médiatique qui avait suivi la disparition de Johnny il y a trois ans. Seule entorse en 2018 dans le 20H d'Anne-Claire Coudray où Laeticia Hallyday était venue présenter l'album posthume de "son homme" et répondre aux questions sur l'héritage du chanteur. Mais aujourd'hui le calme est revenu, et les projets foisonnent, notamment "ceux que la rock star avait initiés"

"J'essaie de remettre la musique en avant parce qu'on en a besoin et que tout était compliqué depuis trois ans. Chacun a vécu son deuil à sa manière, mais maintenant on a besoin de revenir à l'essentiel, de retrouver Johnny à travers sa musique et son art", souligne la jeune femme. Un titre inédit est donc sorti le 9 octobre, "Deux sortes d'hommes", un blues exhumé par Warner, la dernière maison de disques du "Taulier". Et d'autres pépites sont en gestation, comme une comédie musicale peut-être à venir.

Lire aussi

"Un deuil vertigineux"

Car Laeticia a décidé d'être résolument du côté de la vie. Plus mûre en apparence, même si son sourire pâlit encore lorsque l'on parle de Johnny qu'elle a connu à 20 ans à peine. "Je vais bien", dit-elle d'emblée, tout en rappelant avoir vécu "trois années difficiles, un deuil compliqué, un deuil vertigineux"

"Mon cœur était lié au sien, et j'ai perdu tous mes repères. Je ne savais plus comment survivre, comment respirer, comment être debout. Est-ce que j'allais pouvoir être une mère pour élever mes enfants ? Est-ce que j'allais pouvoir être à la hauteur de cette vie que j'avais parcouru avec lui ? Est-ce que j'allais arriver à me sentir vivante, à être heureuse à nouveau, à exister sans lui ?", s'est-elle longtemps demandé. 

Mais aujourd'hui la réponse à toutes ces interrogations est "oui". "J'y arrive, j'ai appris. J'avance un pas après l'autre", affirme-t-elle. Mais il lui aura fallu du temps, beaucoup de jours et de nuits à ressasser les mêmes questions. Et grâce à l'amour de ses filles, Jade et Joy, "le nerf de cette guerre face au deuil", elle a enfin réussi à se tourner vers l'avenir.

"La place de Johnny est encore présente"

Un avenir dont fait aussi partie, désormais, un nouvel homme. "J'ai eu beaucoup de mal au départ. C'est très difficile d'apprendre à aimer. On a l'impression de tromper son mari, on a l'impression qu'on ne pourra pas aimer, qu'on ne sera pas capable d'aimer à nouveau, qu'un autre homme vous touche, que vous puissiez ouvrir votre cœur à un autre homme. Ca paraît tellement compliqué, c'est vertigineux, parce que le manque reste abyssal. Et puis on a tendance à comparer, alors qu'il ne faut pas le faire", raconte-t-elle.

Malgré tout, cet amour différent a pris de plus en plus de place, même si Laeticia avoue que ce n'est pas tous les jours évident. "C'est courageux pour un homme d'être dans ma vie aujourd'hui car la place de Johnny est encore bien présente. Ce n'est pas facile. On est souvent un couple à trois", reconnaît-elle. Et puis il y a Jade, 16 ans, et Joy, 12 ans, comment leur faire accepter ce nouvel homme dans leur vie ? "Ça prend du temps. C'est à moi de les accompagner, de les guider, de les rassurer, de les apaiser. On a beaucoup parlé, mais ce n'est pas évident la place de quelqu'un d'autre dans ma vie. Ce n'est pas facile pour elles, donc j'y suis allée avec beaucoup de pudeur. Je leur ai laissé du temps. J'essaye d'avancer avec elles main dans la main", poursuit-elle.

Toute l'info sur

Sept à huit

"La gardienne de la mémoire de Johnny"

Aujourd'hui, Laeticia tente de tracer une nouvelle route tout en essayant de respecter les derniers vœux de Johnny, confiés à la toute fin, quand l'espoir s'était amenuisé. "Johnny m'a demandé d'être courageuse et digne pour Jade et Joy. Il m'a dit que je devais continuer à les élever dans le respect des valeurs qu'on leur avait transmises. Continuer à les élever dans l'amour et le souvenir de leur papa", dévoile-t-elle.

Mais lui a-t-il pour autant autorisé à vivre en tant que femme ? "Je crois qu'on n'était pas dans ces partages là parce qu'il s'est battu jusqu'au bout", avoue-t-elle. Et peu importe, d'ailleurs. Laeticia continuera d'avancer avec Johnny. "J'ai toujours l'impression d'être guidée par lui. J'ai besoin d'imaginer ce qu'il aurait pensé. Est-ce qu'il aurait été fier ? Est-ce qu'il aurait pris cette décision? Je suis vraiment habitée encore par lui", admet-elle. Et à tous les grincheux qui penseraient que la jeune femme cherche plutôt à exploiter l'image de son mari, sa réponse est sans appel : "On ne peut pas empêcher le jugement des gens", lance-t-elle, tout en rappelant que c'est toute la vie de Johnny qui a suscité ces prises de position et ces affabulations. 

"Je ne dénigre pas cette curiosité, je l'accepte", ajoute-t-elle, tout en reconnaissant qu'elle n'a désormais qu'un seul but : travailler sur la mémoire de "son homme". "Je suis un peu la gardienne de sa mémoire, de tout ce que j'ai appris, de tout ce qu'il m'a transmis". Et pas question de ressasser les questions d'héritage, y compris moral. "Je n'ai pas envie de revenir là-dessus", lâche-t-elle. "Notre famille aspire à beaucoup de paix. Aujourd'hui, il y a une conciliation et tout le monde a besoin de retrouver la paix, de se reconstruire. C'est bien de rester pudique sur ce sujet-là. L'héritage est une affaire réglée", conclut-elle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attaque à Nice : l'assaillant était en situation irrégulière sur le territoire français

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Reconfinement : Jean Castex détaille les mesures, suivez notre édition spéciale sur TF1 et LCI

Confinement : l'attestation de sortie comportera "une nouvelle case" pour les déplacements scolaires

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent