Serge Lama revient sur la mort de sa femme Michèle, "une sainte qui a tout accepté"

People

TRISTESSE – A l’occasion de la sortie de son nouvel album, "Où sont passés nos rêves", Serge Lama s’est entretenu avec nos confrères du "Parisien". Une interview qu’il a maintenu en dépit de la disparition de son épouse, Michèle, le 25 octobre dernier. Et où il raconte l'évolution de leur amour, au fil des années.

"Dans les périodes où tout va bien, il m’arrive toujours une catastrophe", raconte Serge Lama dans une interview publiée ce vendredi par Le Parisien, quelques jours seulement après la mort de son épouse, Michèle, le 25 octobre à l’âge de 71 ans, dans leur résidence secondaire, dans le Loir-et-Cher. Et ce alors qu’il s’apprêtait à publier Où sont passés nos rêves, un disque qui le voit collaborer avec les plus grands noms de la chanson française, de Francis Cabrel à Pascal Obispo en passant par Carla Bruni.

Ma fiancée (Liliane Benelli – ndlr) meurt en 1965 dans un accident de voiture, mes parents, dans un accident en plein triomphe de ma comédie musicale Napoléon et maintenant Michèle... Comme si on me prenait toujours d'une main ce que l'on me donne de l'autre", déplore le chanteur, qui a choisi de poursuivre la promotion de son nouvel opus, comme pour mieux aller de l’avant. Une façon, aussi, de rendre hommage à celle qu’il avait rencontré en 1969, à Chamonix.

Depuis quinze ans, notre amour s'était transformé en tendresse- Serge Lama dans "Le Parisien"

"C'est moi qui ai fait le forcing pour que l'on se marie, pour notre fils Frédéric. Le mariage a eu lieu en 1991. Regardez les photos, c'était une princesse et moi un paysan mal dégrossi", dit le chanteur, aujourd'hui âgé de 73 ans. "Une sainte qui a tout accepté des fautes commises dans mes années de feu. Depuis quinze ans, notre amour s'était transformé en tendresse. Mais elle gérait toujours ma vie, mes affaires. Il était hors de question de divorcer, tant nous tenions à notre lien. Elle était sans ego et sans égale."

Dans Paris Match, déjà, Serge Lama avait évoqué l’évolution de leur histoire au fil des années. "Nous déjeunions ensemble au moins une fois par semaine et continuions de partager des week-ends, les anniversaires, Noël et tous les événements familiaux", racontait-il. "Chaque année, depuis très longtemps, je lui écrivais un poème sur l’automne. Progressivement, elle était devenue une mère et mes histoires d’amour n’étaient plus source de souffrance pour elle...".

En vidéo

JT 13H - D'Obispo à Bruni, Serge Lama bien entouré pour son 24e album

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter