"Le pire de l'histoire", "ennuyeux" : le show de Maroon 5 pour le Super Bowl étrillé par la critique et les réseaux sociaux

People

CONCERT - Attendu tout autant que le match en lui-même, voire plus, le show de la mi-temps du Super Bowl était assuré par les Maroon 5. Mais la prestation du groupe n'a pas fait l'unanimité.

Après Justin Timberlake en 2018, c’est le groupe Maroon 5 qui avait la responsabilité d’assurer le show pour la mi-temps du Super Bowl cette année. Et c’est avec une chanson de 2002, Harder to Breathe, qu’il a ouvert le bal, avant d’enchaîner avec différents tubes plus ou moins récents : This Love, Girls Like You accompagné d’un chœur de gospel, She Will Be Loved, Sugar ou encore Moves Like Jagger.

Deux rappeurs étaient également de la partie, Travis Scott et Big Boi, arrivé sur scène... en voiture.  Mais tous deux n'ont fait qu'une brève apparition.

Lire aussi

Dans l’ensemble, le show n’était pas mauvais, mais ne restera sans doute pas dans les mémoires. Sur Twitter, nombreux sont ceux qui ont exprimé leur déception, avec plus ou moins de virulence. Les médias américains n'ont pas été tendres non plus, Entertainment Weekly titrant "bon, c'était ennuyeux" et les internautes du site TV Line ne lui accordant que la note de D.

Le téton de la discorde

Le fait qu’Adam Levine, le chanteur de Maroon 5, finisse torse nu a notamment fait grincer des dents. En effet, Janet Jackson avait été vivement critiquée en 2004 pour avoir laissé apparaître un téton, au point de devoir faire une vidéo d’excuse. Mais le strip-tease partiel d’Adam Levine cette année a visiblement moins dérangé la NFL.

Dans un autre registre, on retiendra l’hommage à Bob l’éponge, ou plutôt à son créateur, Stephen Hillenburg, mort en novembre dernier. C’est ainsi le personnage de Carlo Tentacules qui a introduit Travis Scott. 

Pas tout à fait l’hommage attendu par les fans, qui avaient réclamé depuis des semaines, notamment via une pétition Change.org ayant recueilli plus d’1,2 million de signatures, que la chanson Sweet victory (extraite d’un épisode hommage au Super Bowl) soit interprétée. Résultat, les déçus furent là encore nombreux.

Lire aussi

A noter que la présence de Maroon 5 sur scène a fait suite à plusieurs semaines de polémiques. Avant le groupe, des stars comme Jay-Z, Cardi B ou Rihanna ont décliné l’offre de la NFL, en soutien au joueur Colin Kaepernick, ancien quarterback des 49ers de San Francisco, qui avait posé un genou à terre pendant l'hymne américain pour dénoncer les violences policières contre la population afro-américaine en 2016.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter