VIDÉO - Voici la première Miss America 2.0, sans bikini ni robe du soir

People
DirectLCI
CHANGEMENT DE CAP - Nia Imani Franklin (à droite) a été couronnée Miss America 2019 dimanche soir à Atlantic City. Agée de 25 ans, elle a ouvert le bal du concours nouvelle génération, qui veut mettre davantage l'accent sur la beauté intérieure que sur le physique. Dans le sillage du mouvement #metoo, les défilés en robe du soir et en maillot ont donc été supprimés.

Dimanche soir à Atlantic City, l'élection de Miss America s'est clôturée comme les 98 précédentes. Très émue à l'annonce de son nom, la nouvelle gagnante s'est vue remettre par la précédente la symbolique couronne. Pourtant  cette édition a opéré un changement de cap, en renonçant, dans le sillage du mouvement #metoo, aux traditionnels défilés en robe du soir et en bikini pour mettre l'accent sur la beauté intérieure des candidates davantage que sur leur physique. Grace à son discours sur l'égalité des chances et l'éducation, Nia Imani Franklin, 25 ans, s'est ainsi démarquée de ses cinquante concurrentes lors de l'entretien avec le jury.  


Originaire de Caroline du Nord, elle a déménagé à New York pour poursuivre sa carrière de chanteuse d'opéra. "Il faut du courage à New York. J'ai déménagé plus de cinq fois à cause de la sous-location", a expliqué la nouvelle Miss Amérique, interrogée sur la manière dont son expérience à New York l'a préparée à ce nouveau statut. Elle a ajouté qu'elle comptait ramener la couronne à New York, qui a remporté quatre titres au cours des six dernières années. 

Jusqu'à l'année dernière, le défilé des candidates en maillot de bain, remplacé par un échange avec le jury, comptait pour 10% de la note finale. Celui en robe du soir, remplacé par un discours sur les projets sociaux dans lesquelles les candidates souhaiteraient se lancer si elles étaient élues, pesait pour 15% de la note.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter