VIDÉOS - Antoine Griezmann : "Je n'ai pas demandé de conseils mode à Ronaldo et je ne le ferai pas"

People

LA PERFECTION AU MASCULIN - Le meilleur joueur de l'Euro 2016 délivre ses techniques de rasage dès ce samedi dans les nouveaux spots Gillette dont il est l'égérie. LCI l'a rencontré lors de sa venue à Paris en décembre. L'occasion de parler mode avec l'attaquant des Bleus qui n'est pas tendre avec les looks de certains de ces coéquipiers en équipe de France. "Certains abusent parfois", nous explique-t-il.

LCI : Vous succédez à David Beckham et Thierry Henry, qui vantaient les qualités des rasoirs Gillette il y a quelques années. On connaît Beckham le Spice Boy. La touche Griezmann, ce sera quoi ?

Antoine Griezmann : Ce sera quelque chose d’assez fun, d’assez marrant, toujours avec une touche d’humour. Ensuite je vais essayer d’être à leur niveau, de faire de mon mieux, que ce soit en dehors du terrain, dans les spots et sur le terrain.

LCI : Sur Twitter, vous avez montré votre méthode de rasage toute particulière. Au quotidien, ça se passe comment dans votre salle de bains ? Vous êtes plutôt crème de jour, crème de nuit, après-rasage ? Est-ce que vous avez un rituel beauté ?

Antoine Griezmann : Non non. Je me rase souvent après l’entraînement et ensuite je mets une crème hydratante et rien de plus. La photo dont vous parlez, j’étais en train de me mettre de la mousse à raser et ensuite j’en ai mis sur mes sourcils. Voilà c’est moi et c’est ce qu’a compris Gillette, que j’étais une personne qui aimait rigoler. Et on l’a vu dans la nouvelle publicité.

En vidéo

La nouvelle campagne d'Antoine Griezmann pour Gillette

LCI : Il y a un duel à distance entre vous et Cristiano Ronaldo. Ronaldo, on le sait, c’est l’icône ultime du métrosexuel et du footballeur ultra-looké qui prend soin de lui. Avez-vous grappillé quelques conseils auprès de lui ?

Antoine Griezmann : Non non, pas du tout. C’est vrai qu’on voit qu’il aime bien prendre soin de lui, que ce soit pour les cheveux ou son style de tous les jours. Il est toujours bien habillé mais ensuite je n’ai pas demandé de conseils et je ne le ferai pas (il sourit).

LCI : Dans quelques années, vous imaginez-vous poser comme lui pour de grandes marques de luxe ?

Antoine Griezmann : Pourquoi pas, on verra par la suite. Je suis content d’être dans la famille de Gillette qui est une grosse marque et une grande famille. J’espère m’y installer pour longtemps.

LCI : On connaît le Griezmann sur le terrain, le Griezmann en costume avant les matches. Au quotidien, comment définiriez-vous votre style ?

Antoine Griezmann : C’est assez cool, ça ne me prend pas 30 minutes le matin pour m’habiller pour aller à l’entraînement : jeans, pull et de temps en temps une chemise ou un polo mais je ne me prends pas trop la tête non plus.

Certains abusent parfois. Dimitri Payet, de temps en temps il vient avec un survet’ assez costaud quand même à porter...- Antoine Griezmann sur les looks de ses partenaires chez les Bleus

LCI : La mode, c’est important en équipe de France aussi. Votre génération a fait fort dans le domaine, c’est sans doute la plus lookée…

Antoine Griezmann : Certains abusent parfois. Dimitri Payet, de temps en temps il vient avec un survet’ assez costaud quand même à porter. Paul (Pogba, ndlr) aussi a son style. A chaque fois qu’il vient à Clairefontaine, c’est une nouveauté. Celui que je préfère, c’est Yohan Cabaye. Il est toujours bien habillé, il a son style à lui.

LCI : Qui est le leader niveau look chez les Bleus? Ça pourrait être Payet et Pogba, ou c’est trop extrême ?

Antoine Griezmann : Non, Payet c’est trop extrême (il grimace, ndlr). Paul, de temps en temps, c’est assez extrême. Je pense que le mec à suivre ce serait Cabaye.

L'objectif pour Madame, c'est trois enfants mais on va y aller petit à petit- Antoine Griezmann, futur papa de tribu

LCI : Est-ce que ça discute fringues à Clairefontaine ? Est-ce que ça s'échange des conseils tendance ?

Antoine Griezmann : De temps en temps, quand un joueur a un jeans ou un pull que j’aime bien, je lui demande où il l’a acheté. Ensuite oui, on parle de fringues mais après on discute plus de football.

LCI : Qui est votre icône mode ? Celui dont vous vous inspirez.

Antoine Griezmann : Je préfère garder mon style, après pour moi le mec top c’est Beckham. Il est toujours clean, toujours au top. Il a cette image d’un mec toujours bien habillé.

LCI : Beckham c’est votre idole ultime, sur et en dehors du terrain. Vous vous voyez avec quatre enfants aussi ?

Antoine Griezmann : Non non ! Déjà un, c’est pas mal. L’objectif pour Madame, c’est trois. Mais on va y aller petit à petit.

LCI : Vos bonnes résolutions pour 2017 ?

Antoine Griezmann : Etre un bon papa, suivre l’exemple de mon père, donner du plaisir aux gens dans les stades et en dehors, que ce soit pour une photo ou une signature, essayer d’avoir le sourire au maximum.

En vidéo

Le quiz musical d'Antoine Griezmann

Voir aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter