Violences, drogues et infidélité : Paula Patton attaque Robin Thicke devant le tribunal

Violences, drogues et infidélité : Paula Patton attaque Robin Thicke devant le tribunal

DirectLCI
BRAS DE FER - Divorcés depuis deux ans, Paula Patton et Robin Thicke sont désormais engagés dans une violente bataille au sujet de la garde de leur fils. Jeudi, un juge a accordé la garde totale de Julian, 6 ans, à Madame et interdit à Monsieur de l'approcher à moins de 100 mètres. La plainte déposée par l'actrice, consultée par "People", est accablante. L'avocat du chanteur s'en défend.

Vous trouviez les affaires Brad Pitt-Angelina Jolie et Johnny Depp-Amber Heard sulfureuses ? Robin Thicke et Paula Patton viennent s'ajouter à cette triste liste de bataille judiciaire outre-Atlantique. Déjà sous le coup d'une enquête des services sociaux pour des soupçons de violences sur leur fils de 6 ans, voilà que l'interprète de "Blurred Lines" est désormais accusé de violences conjugales, d'infidélité et d'abus de drogues et d'alcool. Des accusations proférées par son ex-femme, dont il est divorcé depuis 2015, dans une demande d'ordonnance restrictive déposée devant un tribunal de Los Angeles pour violences conjugales. 

"Elle craint de sérieuses et imminentes blessures corporelles pour elle et son fils", y explique son avocat. L'actrice de 41 ans s'est vu accorder, ce jeudi, une ordonnance restrictive interdisant au chanteur de 39 ans de l'approcher elle, leur fils Julian et sa mère à moins de 100 mètres. Elle a également obtenu la garde exclusive de leur garçon jusqu'à la prochaine audience, prévue le 24 février. Robin Thicke a lui obtenu un droit de visite surveillé de trois jours par semaine, dans un lieu neutre. 

Un dealer invité lors des 5 ans de leur fils

Dans sa plainte de 52 pages, consultée par People, Paula Patton affirme notamment que Robin Thicke a lutté contre son addiction à la drogue - marijuana et cocaïne - et à l'alcool pendant toute leur relation mais que le problème était devenu plus important après la naissance de leur fils. "En avril 2015, Robin a organisé une fête d'anniversaire pour Julian, à laquelle j'ai participé sans problème (j'ai remarqué, cependant, que Robin avait invité un dealer, "Guido", à la fête, ce que j'ai trouvé extrêmement inapproprié. Je savais qui était Guido puisque c'est lui qui le fournissait en drogues pendant notre mariage)", écrit-elle dans sa déclaration.

Lors du troisième anniversaire de Julian, c'est une autre scène de violence qu'elle dit avoir vécu. Elle raconte l'avoir "vu avoir un contact inapproprié avec une masseuse" et "Robin est devenu tellement enragé qu'il a interrompu son 'massage' et a brisé la porte fermée à clé [...]. Il est devenu physiquement violent avec moi. Il m'a poussé par terre et m'a donné des coups de pieds", poursuit-elle. Elle rapporte aussi avoir été trompée à de multiples reprises pendant leur relation. Surtout après l'explosion médiatique du chanteur à la sortie de son tube "Blurred Lines" en 2013. 

Quand il est revenu de tournée, il m'a dit qu'il avait eu des relations sexuelles non protégées avec sept autres femmesPaula Patton à propos de son ex Robin Thicke

"Quand il est revenu de tournée, il m'a dit qu'il avait eu des relations sexuelles non protégées avec sept autres femmes. Il m'a informée qu'un tabloïd avait appris cela et allait tout révéler. En échange d'une meilleure couverture, il leur a offert une interview exclusive. Il voulait que je l'apprenne de sa bouche", dit-elle. Elle assure être tombée, quelques semaines plus tard, à l'issue des MTV VMAs - lors desquels Miley Cyrus a twerké sur l'entrejambe de Robin Thicke - sur son époux au lit avec deux femmes nues.

Autant de propos évidemment rejetés en bloc par l'avocat de l'acteur. "Paula n'a jamais fait part de violences domestiques" jusqu'à présent, indique Angela Pierce di Donato à People. Les services de protection de l'enfance "ont demandé à Paula et à Robin de se soumettre à des tests de dépistage de drogues, mais Paula refuse de le faire. L'infidélité n'a rien à voir avec la garde. Elle essaie de jeter tout et n'importe quoi sur lui pour le blesser mais la priorité de Robin, c'est leur fils", conclut-elle.

En vidéo

Robin Thicke et Pharrell Williams condamnés pour plagiat d'un titre de Marvin Gaye

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter